Cet article date de plus de 9 ans

Rixe à Echirolles. Rejet de la demande de libération de deux suspects

La cour d'appel de Grenoble a rejeté, vendredi 19 octobre, la demande de remise en liberté de deux des dix jeunes mis en examen pour assassinat et écroués après la rixe mortelle d'Echirolles.
"C'est rejeté pour les deux", a indiqué Me Denis Dreyfus, un de leurs avocats, après avoir récupéré la décision auprès du greffe de la cour d'appel. Il s'est refusé à plus de commentaires.

Mohamed, militaire de 20 ans, interpellé le 1er octobre à la caserne de Varces, et Abou, 18 ans, qui s'était rendu au commissariat de Cachan (Val-de-Marne) après quatre jours de fuite, étaient passés jeudi matin devant la chambre de l'instruction.

Les deux jeunes avaient fait appel de leur placement en détention provisoire, décidé début octobre dans la foulée de leur mise en examen.

Dix personnes ont été mises en examen et placées en détention provisoire après la mort, fin septembre, de deux jeunes d'un quartier d'Echirolles. Kevin et Sofiane sont décédés après avoir reçu plusieurs coups de couteau lors d'une rixe avec des jeunes de la Villeneuve de Grenoble.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
criminalité