Le syndicat national des moniteurs de ski souhaite diminuer l'activité des moniteurs de plus de 62 ans

© AFP
© AFP

Les moniteurs de ski de plus de 62 ans n'apprécient pas vraiment la mesure qui vise à réduire leur activité. Elle a été adoptée par plus de 90% des 400 délégués du syndicat national des moniteurs du ski français.

Par Ana Koroloff

C'est au cours du congrès extraordinaire qui s'est tenu à Lyon, ce samedi 24 novembre, qu'un "pacte-intergénérationnel" a été dévoilé. Il envisage l'application de cette décision dès cet hiver.

Mesure discriminatoire 


L'association de Défense des droits des moniteurs de ski estime que cette mesure est discriminatoire. Me Baclet, l'avocat de cette association va plus loin et affirme que cette disposition est illégale. Il s'appuie sur une précédente décision de justice. En février dernier, l'Ecole de ski français (ESF) des Arcs en Savoie, était attaquée par cinq de ses moniteurs, âgés de 57 à 62 ans, pour "discrimination à l'âge". Le tribunal d'Albertville avait alors désavoué l'école.

Pérennité de la profession


Pour le Syndicat, c'est la "pérennité" des Ecoles de ski français qui est en jeu. Sans réduction d'activité, pas d'embauche pour les jeunes moniteurs.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus