• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Sébastien Loeb encore et toujours vainqueur du Rallye Monte-Carlo

Sébastien Loeb, toujours maître des routes. / © VALERY HACHE / AFP
Sébastien Loeb, toujours maître des routes. / © VALERY HACHE / AFP

L'arrêt de la course avant son terme n'aura pas vraiment changé la donne. Sébastien Loeb était maître du Rallye Monte-Carlo depuis le début, il signe là une 7ème victoire. Il reste "l'imbattable". Détails.

Par Sarah Rebouh

Cette année, c'était Loeb encore... Loeb toujours. À Chaque fin de journée, depuis le début de la compétition, Sébastien Loeb était en tête, au volant de sa Citroën, intouchable comme depuis de nombreuses années. Sébastien Ogier et sa Polo, derrière lui, ont bien tenté de dépasser le maître, sans succès. Ce dernier, pourtant redoutable compétiteur termine à la deuxième place du classement général en très bonne posture pour la suite du WRC (Sébastien Loeb ne disputera que quatre manches en 2013, ndlr).

Découvrez les images de la dernière journée et le manque d'adhérence des pilotes sur la neige fondue :
WRC

Deux spéciales nocturnes annulées


Cette année, le Rallye Monte-Carlo a été amputé de deux spéciales nocturnes pour des raisons de sécurité. Une décision qui n'a pas déçu les pilotes, à l'image de Sébastien Ogier, qui a avoué ne pas souhaiter reprendre le volant dans ces conditions : "Il faut être honnête, on est presque contents de ne pas être retournés dans le Turini (ndlr: pour les deux dernières spéciales, finalement annulées), car il n'y avait aucun plaisir à piloter dans de telles conditions".
  
Retrouvez les classements de toutes les spéciales.

"C'était vraiment génial"


"Cela ne pouvait pas beaucoup mieux se passer, alors qu'on a eu toutes les conditions possibles. Il y a eu beaucoup de plaisir dans des spéciales enneigées qu'on faisait pour la première fois dans de telles conditions, par exemple Saint-Bonnet (ES6, ES9) et Saint-Jean en Royans (ES11) qui était vraiment une spéciale magnifique, 100% neige, avec du soleil, c'était vraiment génial" a confié à l'AFP Sébastien Loeb, pilote vainqueur, loin d'être blasé malgré son palmarès impressionnant.

Et à la question, "ne regrettez-vous pas votre choix en voyant vos performances ?" ce dernier n'a pas hésité à répondre : "je n'avais pas envie d'attendre d'être sur le déclin."

BONUS de nos équipes sur place : le Rallye Monte-Carlo, un budget pour les petits coureurs locaux :
DMCloud:30585
Quel budget pour faire le rallye Monte-Carlo ?

A lire aussi

Sur le même sujet

En Haute-Loire, face au changement climatique, les agriculteurs s’adaptent

Les + Lus