• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Vichy Val d'Allier dans le collimateur de la chambre régionale des comptes

Vichy Val d'Allier vient d'être mis en demeure par la Chambre régionale des comptes à cause de ses emprunt toxiques contractés auprès de Dexia. La communauté de communes doit payer des intérêts supplémentaires, de l'ordre de 500 000 euros pour un emprunt souscrit en 2007.

Par Daniel Pajonk

Quand les emprunts toxiques polluent la vie des collectivités locales. A Vichy Val d'Allier, l'histoire commence en 2007. La communauté de communes souscrit un emprunt de 12 millions d'euros pour financer notamment son stade nautique. L'emprunt est dit "structuré". La communauté de communes pense emprunter à 3,5 % mais ce taux fixe ne va durer que trois ans.

La collectivité ne veut pas se laisser faire. Depuis 2011, Vichy Val d'allier rembourse l'emprunt comme s'il était resté à ce taux de 3,5 %. Mais avec la hausse du franc suisse, les taux grimpent à 7 ou 8 %. La Chambre régionale des comptes, saisie par le préfet, vient donc d'obliger la communauté d'agglomération à payer la différence, soit la bagatelle de 554 000 euros !

En juillet 2012, Vichy Val d'Allier qui a, dans l'intervalle, rejoint l'association des acteurs publics contre les emprunts toxiques, a attaqué la banque Dexia pour tromperie.
DMCloud:55119
http://videos-regions-upload.francetv.fr/regions/auvergne http://videos-regions-upload.francetv.fr/regions/auvergne http://videos-regions-upload.francetv.fr/regions/auvergne emprunts toxiques val d'Allier
Reportage de Laurent Pastural et Jean Jazeix. Intervenant : Michel Rostan, Vice-président chargé des finances Communauté d'aglomération Vichy-Val d'Allier



Sur le même sujet

Toujours sans nouvelles de Lorraine, disparue dans le Rhône

Les + Lus