• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le cycliste auvergnat Sylvain Georges contrôlé positif

L'Auvergnat Sylvain Georges a été contrôlé positif à l'heptaminol à l'occasion de la 7ème étape du Giro le vendredi 10 mai 2013. Le Puydômois de 29 ans a été suspendu par son équipe, AG2R La Mondiale, et parle de "négligence" pour sa défense. / © MaxPPP
L'Auvergnat Sylvain Georges a été contrôlé positif à l'heptaminol à l'occasion de la 7ème étape du Giro le vendredi 10 mai 2013. Le Puydômois de 29 ans a été suspendu par son équipe, AG2R La Mondiale, et parle de "négligence" pour sa défense. / © MaxPPP

Le coureur cycliste de la formation AG2R La Mondiale, le Beaumontois Sylvain Georges, a été contrôlé positif à l'heptaminol à l'issue de la 7ème étape du Tour d'Italie, le vendredi 10 mai entre Marina di San Salvo et Pescara. L'Auvergnat a été exclu du Giro et suspendu par son équipe.

Par France 3 Auvergne avec AFP

Une "négligence", c'est ainsi que Sylvain Georges a expliqué mercredi soir le résultat positif du contrôle anti-dopage qu'il a subi sur le tour d'Italie, le 10 mai dernier. Ce jour-là, le cycliste né à Beaumont (Puy-de-Dôme) avait terminé à la 95ème position de la 7ème étape entre Marina
di San Salvo et Pescara.
 
Le coureur de l'équipe AG2R La Mondiale a été contrôlé positif à l'heptaminol, une substance présente dans les veinotoniques et utilisée pour améliorer la circulation sanguine. Elle figure depuis longtemps sur la liste des produits interdits, bien qu'il soit vendu sans ordonnance dans les pharmacies en France.
 
"J'ai pris du Ginkor Fort (un équivalent du Daflon), un médicament en vente libre", a expliqué le Puydômois dans une lettre ouverte aux médias. "Ce médicament contenait en très faible dose une molécule interdite, ce dont je n'avais pas conscience", a-t-il ajouté. "Ma négligence a été de ne pas vérifier dans le détail la composition complète de ce produit et de ne pas en avoir référé au médecin de l'équipe", a reconnu Sylvain Georges.
 
Dans cette lettre, le coureur auvergnat ajoute que depuis le début de sa carrière, il veille à se "soigner de manière la plus naturelle, en homéopathie le plus souvent possible, et à avoir une vie saine avec une alimentation adaptée à mon sport".

 

"Le dopage est quelque chose que je rejette en bloc depuis toujours", Sylvain Georges


"Alors que je participe pour la première fois à un grand Tour, je n'aurais jamais mis ma santé, la réputation de l'équipe AG2R La Mondiale et la mienne en danger", a assuré Sylvain Georges.
               
Enfin, l'Auvergnat a tenu à présenter ses excuses à l'ensemble de son équipe et de ses partenaires. "Je n'ai pas triché et je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour vous prouver ma bonne foi", a conclu le coureur.
 
Parmi les sportifs qui ont été déclarés positif à cause de ce produit figurent le coureur cycliste kazakh Dimitri Fofonov, à la fin du Tour de France 2008, et le nageur Frédérick Bousquet en 2010. Fofonov avait écopé de trois mois de suspension, Bousquet de deux mois.
 
Sylvain Georges est âgé de 29 ans est engagé depuis deux saisons avec son équipe actuelle après s'être révélé sous les couleurs de BigMat Auber. L'Auvergnat a, autrefois, remporté le Rhône-Alpes Isère Tour et le GP de Plumelec en 2011. Il avait également gagné l'an dernier une étape du Tour de Californie.

A lire aussi

Sur le même sujet

concours du bûcheron aux 7 Laux

Les + Lus