Roanne: cinq syndicalistes convoqués pour des prélèvements ADN

Mercredi matin, près de 200 personnes ont défilé de la Bourse du Travail à la sous-préfecture de Roanne pour soutenir les cinq syndicalistes CGT du Roannais convoqués le 22 mai pour un prélèvement ADN. Les manifestants entendent dénoncer un acharnement de la justice et une répression syndicale.



Les cinq de Roanne sont convoqués pour des prélèvements ADN... le reportage de D.Grousson, L.Raffier et B.Metral (15/05/13)

 

Rappels - En septembre 2010, ces cinq militants avaient été interpellés à Roanne en marge d’une manifestation contre la réforme des retraites. En cause : des slogans contre le gouvernement et le député UMP Yves Nicolin inscrits sur les murs de la sous-préfecture. En novembre 2012, ils avaient été reconnus coupables par la Cour d’Appel de Lyon de dégradations de biens publics, mais dispensés de peine. Aujourd'hui, les cinq de Roanne sont convoqués par la justice à l'hôtel de police de Roanne pour des prélèvements ADN, afin d'être inscrits au Fichier national automatisé des empreintes génétiques (Fnaeg).


 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité