Mauvaise surprise pour deux des "cinq de Roanne"...

Mauvaise surprise pour deux des "5 de Roanne". Ces syndicalistes CGT ont refusé hier de se rendre à une convocation: ils devaient se soumettre à des prélèvements ADN ordonnés par la justice. Ils ont été interpellés à leur domicile ce matin (23 mai) vers 6h30. Ils ont été libérés en fin de matinée.


Les deux syndicalistes, Christelle Coste, employée de la fonction publique hospitalière, et Jean Paul Barnaud, agent du ministère de la Défense, ont été remis en liberté avec une convocation devant le tribunal correctionnel de Roanne en novembre prochain.

 

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité