• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Confusion autour de la démission annoncée de Vern Cotter (mise à jour)

© THIERRY ZOCCOLAN / AFP
© THIERRY ZOCCOLAN / AFP

René Fontes, président du club affirme que Vern Cotter lui a proposé sa démission. Problème : l'intéressé ne semble pas au courant et se déclare "surpris".

Par Fabien Gandilhon

Visiblement, les propos de Vern Cotter parus ce mercredi chez nos confrères de La Montagne ont fait l'effet d'une bombe du côté de l'ASM. Quelques heures après la parution de l'interview de l'entraîneur, le président du club René Fontès annonce sur le site web du club que celui-ci lui a présenté sa démission.

Une interview contestée

Dans l'interview concernée, Vern Cotter s'est montré particulièrement incisif, fait inhabituel pour cet entraîneur habituellement très mesuré. Au moment de tirer ses conclusion de la double défaite contre Toulon, puis Castres, il a pointé "l'absence de leader" dans son équipe et regretté "d'avoir fait confiance à 2 ou 3 joueurs", ajoutant qu'il se sentait "presque" trahi. L'entraîneur de l'ASM a également pointé les difficultés qu'il rencontrait pour assurer un recrutement satisfaisant, appelant les "gens en place (à) prendre leurs responsabilités".

Le club annonce avoir "pris acte" de la proposition de démission

Des propos qui ont visiblement déplu au sein du club, suffisamment en tout cas pour provoquer la publication d'un communiqué annonçant que l'entraîneur néo-zélandais avait proposé sa démission. Se déclarant "stupéfait" et "déçu" par les déclarations de son entraîneur dans la presse, le président René Fontes explique avoir "pris acte" de cette décision et annonce la convocation d'un conseil d'administration lundi 3 juin.

Réaction de René Fontes, président de l'ASM

 

Vern Cotter en Ecosse : "je suis surpris"

Mais du côté de Vern Cotter, le son de cloche est différent. Alors que l'ASM envoyait son communiqué, l'entraîneur clermontois était en Écosse pour assurer sa première conférence de presse de futur sélectionneur du XV au chardon, formation dont il doit prendre les rênes en 2014 après une dernière saison en Auvergne ... Lors de son entretien avec les journalistes, l'entraîneur néo-zélandais est semble-t-il tombé des nues en apprenant sa "démission" ...

 / © Capture d'écran
/ © Capture d'écran

Le compte twitter officiel de la sélection écossaise a en effet publié une retranscription de propos tenus par Vern Cotter lors de la conférence de presse sur place. Il se déclare "surpris" par l'annonce de sa démission et annonce qu'il va "faire quelques recherches" pour y voir plus clair.

Nos confrères de La Montagne et du Télégraph ont depuis confirmé le démenti de l'entraîneur, qui réfute toute idée de démission.

Au milieu de ces déclarations contradictoires, c'est surtout le malaise présent au sein du club qui transparaît. Du côté des joueurs, l'incompréhension semble dominer comme en témoigne ce tweet de Thomas Domingo, en route pour la Nouvelle-Zélande :

Les choses devraient se clarifier dés lundi, date du prochain conseil d'administration.
 

Sur le même sujet

Notre grand-père, ce héros

Les + Lus