• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

La ligne à grande vitesse Paris-Orléans-Clermont-Lyon bientôt validée ?

Le projet de ligne à grande vitesse entre Paris et l'Auvergne semble de plus en plus réalisable.
Le projet de ligne à grande vitesse entre Paris et l'Auvergne semble de plus en plus réalisable.

Selon une information de France 3 Centre, le projet POCL (Paris-Orléans-Clermont-Lyon) pourrait être le seul projet de ligne à grande vitesse à être validé  par la commission Duron le 14 juin prochain.  Information confirmée avec les réserves d'usage par le conseil régional du Centre.

Par Sébastien KERROUX

Le projet ferroviaire Paris–Orléans–Clermont-Ferrand–Lyon (POCL) consiste à relier Paris à Lyon par une ligne nouvelle à grande vitesse (LGV) de près de 500 km passant par les régions Auvergne, Bourgogne et Centre. Le 14 juin prochain, la Commission présidée par Philippe Duron devra se réunir pour désigner les projets de grandes infrastructures, telles que lignes à grandes vitesses ou encore projets autoroutiers, retenus pour ensuite orienter le gouvernement dans ses choix.

Le député Jean-Paul Chantegay, ne fait pas partie de cette Commission. Mais en tant que Président de la Commission Développement Durable et Aménagement du Territoire de l'Assemblée Nationale semble disposer d'informations confidentielles qu'il a révélées lors d'une réunion publique : la ligne LGV Paris-Orléans-Clermont-Lyon serait la seule nouvelle ligne validée.

Au micro de France 3 Centre, Jean-Michel Baudin, Vice-Président du Conseil Régional du Centre confirme, avec précaution, cette information : "C'est un des projets ferroviaires qui est le mieux placé par la Commission Duron. Donc on a tout intérêt à considérer que ce projet sera..ou serait..retenu, puisque tant que la commission n'aura pas rendu sa copie nous ne pourrons pas le savoir [...] mais nous savons que d'un point de vue technique au regard des enjeux pour nos territoires ce projet-là est le plus opérationnel."


Si le projet venait à être confirmé, il restera à savoir quelle option sera choisie pour le tracé. Le "tracé Ouest" qui traverserait la Sologne ou le "tracé médian" qui traversait le Sancerrois. / ©
Si le projet venait à être confirmé, il restera à savoir quelle option sera choisie pour le tracé. Le "tracé Ouest" qui traverserait la Sologne ou le "tracé médian" qui traversait le Sancerrois. / ©

A savoir que le coût d'une telle ligne est très élevé : entre 14 et 20 milliards d'euros.

C'est d'ailleurs pour ces raisons qu'il y a quelques jours, au micro de RTL, Bernard Pancher, membre de la commission Duron, considérait les projets de nouvelles lignes à grande vitesse "quasi-impossibles" à réaliser.

DMCloud:75567
Bernard Pancher au micro de RTL
Interview de Bernard Pancher, membre de la Commission Duron, au sujet des projets de nouvelles lignes à grande vitesse.


Pour connaître le fin mot de l'histoire, il ne reste plus qu'à attendre la date fatidique du 14 juin prochain.

A lire aussi

Sur le même sujet

Malou, résistante ardéchoise

Les + Lus