Les familles délogées à Clermont-Ferrand toujours dans l'impasse

Depuis lundi matin, aucune solution de relogement n'a été trouvée pour les 360 personnes, dont une centaine d'enfants, qui se sont retrouvés à la rue. Une manifestation de soutien organisée à Clermont-Ferrand a scandé le slogan "Un toit pour tous." / © Aferdite Ibrahimaj
Depuis lundi matin, aucune solution de relogement n'a été trouvée pour les 360 personnes, dont une centaine d'enfants, qui se sont retrouvés à la rue. Une manifestation de soutien organisée à Clermont-Ferrand a scandé le slogan "Un toit pour tous." / © Aferdite Ibrahimaj

Une manifestation de soutien aux familles délogées à Clermont-Ferrand était organisée mardi 3 septembre en fin d'aprés-midi pour soutenir les 360 personnes, dont une centaine d'enfants, qui se sont retrouvées à la rue depuis plus de 24 heures, sans aucune solution d'hébergement.

Par Brigitte Cante

Les familles de sans papiers, demandeurs d'asile, de mères seules avec leurs enfants ou de SDF s'apprêtent à passer une deuxième nuit dans la rue à Clermont-Ferrand. L'ANEF n'ayant plus les moyens de régler leur hôtel, aucune solution d'hébergement d'urgence de substitution n'a été trouvée.

Dans un communiqué, les élus clermontois d'Europe Ecologie Les Verts interroge les services de l'Etat "sur cette politique d’assèchement budgétaire brutal portant directement atteinte aux droits fondamentaux des plus démunis d’entre nous, sur cette politique de gribouille qui ne produit jamais que crises et urgences. L’hébergement en hôtel n’est qu’un pis-aller, dramatique sur les plans humain et social, et déplorable quant à son coût.  L’heure est à une véritable politique d’hébergement temporaire, tournée vers l’insertion sociale et résidentielle." 

DMCloud:101469
Manifestation de soutien aux familles délogées
Interview de Clément Jacquot membre de RESF, Réseau Education Sans Frontières.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus