A Clermont-Ferrand, les familles étrangères réfugiées dans une église chassées par un incendie

Nuit difficile pour les familles de sans papiers : Incendie, évacuation et une rentrée scolaire gâchée pour les enfants. Dans l'attente d'une solution d'hébergement, les familles sont restées sur le parvis de l'église en plein centre-ville de Clermont-Ferrand. / © Aferdite Ibrahimaj
Nuit difficile pour les familles de sans papiers : Incendie, évacuation et une rentrée scolaire gâchée pour les enfants. Dans l'attente d'une solution d'hébergement, les familles sont restées sur le parvis de l'église en plein centre-ville de Clermont-Ferrand. / © Aferdite Ibrahimaj

Les familles étrangères privées d'hébergement à Clermont-Fd s'étaient réfugiées dans une église dans la nuit de lundi à mardi. Elles ont été évacuées vers 4h30 du matin. Un incendie s'est déclaré dans la crypte.Deux nourrissons ont été transférés à l'hôpital. La piste criminelle est évoquée.

Par Brigitte Cante

L'errance de près de 350 personnes, des familles étrangères avec enfants et bagages, se poursuit depuis 24 heures à Clermont-Ferrand. Elles sont à la rue depuis lundi 2 septembre. Ces familles hébergées par le 115 ont dû quitter les hôtels qu'elles occupaient. L'ANEF, qui gère l'hébergement d'urgence ne peut plus payer les notes d'hôtel, faute de subventions. A Clermont-Ferrand, des rassemblements de soutien ont immédiatement eu lieu pour exiger un hébergement pour tous.

Sans solution de logement à la veille de la rentrée scolaire, les familles décidaient de passer la nuit dans l'église Saint-Pierre-Les-Minimes sur la place de Jaude. Mais un incendie s'est déclaré dans la crypte et les familles ont été évacuées mardi vers 4heures30 du matin. Deux nourrissons ont été transférés à l'hôpital Estaing et placés en observation. L'enquête pour déterminer les causes de l'incendie semble s'orienter vers une piste criminelle.

DMCloud:101221
Les familles sans papiers réfugiées dans une église victimes d'un incendie
Reportage de Julien Le Coq et Aferdite Ibrahimaj. Intervenants : Ibrahim Salek mauritanien sans-papier, Didier Pagès du Réseau Education Sans Frontières (63), Islam Jetullahu kosovar sans-papier, Paul Destable prêtre de l'Eglise des Minimes.



Aprés cette nuit difficile,la plupart des enfants ont raté leur rentrée. Les familles se sont rassemblées sur le parvis de l'église. Une manifestation est prévue mardi à 18 heures Place de Jaude.

400 000 euros pour la remise en service du 115

Dans un communiqué, la Ville de Clermont-Ferrand indique que 400 000 euros de crédits d'Etat pour l'hébergement d'extrème urgence ont été débloqués afin que les services du 115 fonctionnent à nouveau.
La municipalité maintient par-ailleurs sa proposition d'ouvrir aux personnes en détresse le gymnase Thévenet dans le quartier Saint-Jacques "pour laisser le temps aux services de l'Etat de trouver des solutions de relogement.".

Sur le même sujet

Les + Lus