• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Ardèche : interdiction de consommation de la viande de sangliers chassés sur 29 communes (préfecture)

Depuis juillet, des dizaines de cadavres de sangliers ont été découverts en Ardèche. Une surmortalité à ce jour inexpliquée. A quelques jours de l'ouverture de la chasse, la préfecture a interdit la consommation des viandes issues de sangliers chassés sur les territoires de certaines communes.

Par dm


"Depuis le premier signalement de mortalités anormales sur la commune de Vals les bains le 23 juillet 2013, 57 cadavres de sangliers ont été recensés sur les territoires des 29 communes concernées. Des animaux agonisants ont été observés et filmés, semblant présenter des troubles nerveux : perte d’équilibre, tremblements, spasmes, convulsions, pédalage," indique la préfecture de l'Ardèche dans un communiqué. Elle poursuit : "20 cadavres ont pu être autopsiés au laboratoire départemental du Vaucluse. Les rares lésions observées n’ont pas permis d’orienter le diagnostic mais, pour chaque cas, des prélèvements d’organes ont été conservés pour être confiés aux laboratoires compétents."

"Toutes les recherches de toxiques classiques se sont révélées négatives, sauf une présence de dérivés nicotiniques de type alcaloïde dans l’un des prélèvements. Cette éventualité d’une intoxication d’origine végétale pourrait être source de contamination des viandes de sanglier et donc constituer un risque potentiel pour la santé humaine et animale en cas de consommation."

Pas d'interdiction de la chasse mais par mesure de précaution, le préfet de l'Ardèche a décidé d'interdire la consommation de la viande et des abats des sangliers tués dans 29 villages. Une consommation interdite pour les humains mais aussi pour les animaux (chiens de chasseurs..etc). Les cadavres des sangliers abattus pourront être livrés à l'équarrissage. 


Le site de la Fédération départementale des Chasseurs (Ardèche)

A lire aussi

Sur le même sujet

Simone l'élue

Les + Lus