Le tir au loup autorisé dans la Drôme

Le préfet de la Drôme a autorisé le "prélèvement" de quatre loups, après les nombreuses attaques dans la région. Le 20 septembre, le ministre de l'agriculture avait reconnu les insuffisances du Plan Loup national. Sur les 24 prélèvements autorisés en 2013, seuls deux avaient été réalisés

Reportage de nos confrères de France 3 au bureau de Valence (Drôme), Hugo Chapelon et Stéphane Hyvon.

 

Sondage : les Français aiment les loups et réclament leur protection

Selon un sondage Ifop paru mardi -réalisé pour l'association One Voice et l'Association pour la protectiondes animaux sauvages- les Français aiment les loups et réclament leur protection.

Alors que les préfets de Savoie de la Drôme et des Alpes-Maritimes, autorisent le prélèvement du loup, 75 % des Français interrogés "considèrent que le loup a toute sa place dans la nature en France, si les troupeaux sont bien gardés", selon cette enquête.

80 % des sondés se déclarent "farouchement opposés à son éradication" et seulement
6 % se montrent fermement opposés à sa présence, notamment chez les plus de 65 ans.

Enfin, 75 % des personnes interrogées jugent inacceptable "que l'Etat français
fasse abattre certaines espèces protégées, telles que le loup, le vautour ou le bouquetin, au motif qu'elles peuvent représenter un risque". 

Sondage effectué du 24 au 27 septembre 2013 auprès d'un échantillon de 1.000 personnes représentatif de la population française âgées de 18 ans et plus.




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter