Cet article date de plus de 7 ans

50 ans de rock à Clermont-Ferrand : galerie de portraits

A l’occasion de la sortie du livre "les 50 ans du rock à Clermont Ferrand" de Patrick Foulhoux, France 3 Auvergne vous propose toute la semaine une série de reportage sur les musiciens "rock" qui ont marqué la région.

Jérôme Pietri, le blues in Clermont-Ferrand

Selon Jérôme Pietri, toutes les musiques actuelles proviennent du blues. S'il y a un musicien incontournable pour les 5 décennies passées, c'est bien lui. Il a été guitariste dans de nombreux groupes, Les Gémini, SOSToo Bad, Hommage à Pink Floyd ou El Diablo entre autres...   Il mène désormais une carrière solo avec le blues qu'il vénère par dessus tout.
Actuellement il prépare un album avec un producteur hollandais, album sur lequel il jouera de deux instruments étranges qui sont de son invention, une guitare à trois cordes sur laquelle il a fait rajouter une corde de basse, et une guitare faite avec un bidon d'huile, un peu comme les toutes premières guitares américaines.
L'album est prévu pour le printemps prochain, en attendant, Jérôme Pietri sera en concert au Tremplin à Beaumont le 9 décembre en première partie du Chicago blues festival.

durée de la vidéo: 03 min 27
50 ans de rock à Clermont : Géraud Bastar


Géraud Bastar, le Baron du rock

Parmi les musiciens rock qui ont marqué les dernières décennies, Géraud Bastar occupe une place à part dans la région. Bastar, c'est d'abord une voix reconnaissable entre toutes. Et des textes en français.
Géraud, comme son prénom l'indique, est originaire du Cantal où il a démarré avec un groupe formé dans son lycée : les "Barons du Délire". C'était dans les années 80. L'aventure a duré presque vingt ans. Avant une carrière en solo.
Que Géraud Bastar poursuit. Il a sorti un album il y a quelques mois. Il en prépare un autre. Ainsi qu'une tournée française courant 2014. 


Les Fraises des bois

Retour sur les débuts du rock and roll en Auvergne. Voici l' un des premiers groupes auvergnats qui portait un joli nom: "Les Fraises des Bois", millésime 1967, un véritable document "collector".


The Serial Cook Killers

Une formation qui a fait partie de cette mouvance alternative  de groupes français des années 80 qui jouaient beaucoup sur scène. Indépendants, ils se souciaient peu de rentrer dans un schéma commercial.


The Be​lfour

Lorsqu'on voit The Belfour pour la première fois sur scène, on est un peu surpris par ce duo qui s'accompagne avec une batterie décomposée, caisse claire et tom basse pour elle, grosse caisse pour lui. Le duo clermontois était récemment en résidence au Tremplin à Beaumont (Puy-de-Dôme) avant d'entamer une tournée pour promouvoir leur premier EP "The Last Candle".

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
à l'antenne musique