Cet article date de plus de 7 ans

Manifestation à Lyon des salariés de SITL (ex-Fagor) pour le maintien des emplois

Près de 300 personnes, dont une majorité de salariés de la société SITL (ex-usine du groupe FagorBrandt) ainsi que des employés de Bosch, Nexans, Canon, et même des étudiants, ont manifesté ce vendredi 289 novembre dans les rues de Lyon pour la sauvegarde des emplois. 
29/11/13 - Une manifestation entre Bellecour et la Préfecture
29/11/13 - Une manifestation entre Bellecour et la Préfecture © France 3 RA
A l'appel de plusieurs syndicats (CGT, FO, CFE-CGC, SUD...) ces salariés brandissaient des pancartes jaunes proclamant "Pour le maintien des salaires" et "SITL doit vivre". Peu avant le début du défilé, un délégué syndical SUD et secrétaire du CE à la SITL a rappelé la menace d'un dépôt de bilan pesant sur l'usine, dont une partie de la production est interrompue depuis le 14 octobre. "Nous sommes là pour dire non aux licenciements, sauver 400 emplois chez SITL, et demander le paiement à 100% des salaires car nous sommes en chômage partiel depuis 4 semaines", a indiqué Philippe Goguillot, délégué syndical SUD.

Un CE extraordinaire sera organisé lundi matin (02 décembre) chez SITL.


La Société d’Innovation et de Technologie (SITL) a été créée en avril 2011 par l'industriel Pierre Millet. Il avait racheté l'usine au groupe FagorBrandt, branche française de Fagor Electrodomesticos, pour la réindustrialiser et développer de nouvelles activités - notamment la production de véhicules utilitaires 100% électriques - afin de remplacer progressivement la fabrication de lave-linge.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
crise économique