L'Asvel mate Roanne 67 à 58

© France3
© France3

L'Asvel a battu Roanne (67 à 58) vendredi soir alors qu'il était mené à la marque jusqu'au 3e quart temps. Une victoire qui ne modifie pas son classement (11e ) mais lui permet d'espérer toujours participer à la Leader's cup.

Par Philippe Bette

Lyon-Villeurbanne, pourtant mené jusqu'au terme du 3e quart-temps, a renversé la vapeur pour remporter le derby rhônalpin face à Roanne 67 à 58 dans le cadre de la 9e journée de ProA. Ce 4e succès de la saison ne change pas le classement de Lyon-Villeurbanne qui reste 11e, mais les hommes de Pierre Vincent ont mis fin à une série de 3 défaites consécutives, toutes compétitions confondues, et peuvent toujours espérer décrocher leur billet pour la Leader's Cup.

Le duel entre deux équipes qui présentaient au coup d'envoi le même bilan (3v-5d) et qui connaissent un début de saison chaotique, a d'abord été dominé par Roanne. Les joueurs de Luka Pavicevic qui ne se sont encore jamais imposés à l'extérieur cette saison, ont bien mieux débuté la rencontre que leurs adversaires qu'ils ont distancés en fin de premier quart-temps, notamment sur un tir primé de Lyons, en leur infligeant un 9-0. Si les "Verts" de Villeurbanne ont réussi à limiter les dégâts en fin de premier quart-temps (15-17), ils ont sombré dans la deuxième période pour accuser un retard qui a grimpé jusqu'à 11 points (30-41) à 40 secondes de la sirène .Mais Larrouquis marquait un panier à 3 points, comme pour montrer que la rencontre n'était peut-être pas terminée (33-41).

De retour des vestiaires, Roanne perdait complètement pied : surpris par l'agressivité défensive de l'Asvel, en panne de réussite aux tirs à l'image de Pape-Philippe Amagou, la Chorale encaissait un 12-0 en un peu moins de cinq minutes.
Emmené par Amara Sy déchaîné, meilleur réalisateur de la rencontre (17 pts), Lyon-Villeurbanne revenait à hauteur de Roanne en fin du 3e quart-temps (53-53).Villeurbanne passait inexorablement en tête alors que Roanne multipliait les ballons perdus, même sur une de ses remises en jeu à la 33e min exploité par Edwin Jackson (16 pts).

"Cela se répète encore, on n'arrive pas à produire nos efforts sur 40 minutes", a regretté Yohann Sangaré, meilleur réalisateur pour Roanne avec ses 10 points, au micro de Sport +."C'est bon pour la confiance, une telle victoire. Il faut tenter d'enchaîner, mais il y a encore du boulot", a de son côté prévenu Amara Sy.

DMCloud:133133
L'Asvel domine Roanne

Sur le même sujet

Les + Lus