Tribunal de commerce de Lyon : un sursis pour l'entreprise SITL

Le tribunal de commerce de Lyon devait décider ce jeudi 02 janvier de la liquidation ou du placement en redressement judiciaire de l'entreprise lyonnaise SITL. Le tribunal de commerce a placé SITL en redressement judiciaire. L'ex-usine du groupe FagorBrandt compte près de 400 salariés. 


En fin de matinée, le tribunal de commerce a placé SITL en redressement judiciaire et accordé une période d'observation de six mois à l'entreprise. Dans un communiqué, le ministère du Redressement Productif indique qu'il "appuiera, pendant cette période, l’administrateur judiciaire désigné et apportera son soutien à la recherche de repreneurs pour tout ou partie des activités."
Le reportage de S.Valsecchi et L.De Bretagne - Edition 19/20 Rhône-Alpes du 02/01/14


La Société d'Innovation et de Technologie (SITL) a été créée en avril 2011 par l'industriel Pierre Millet. Il avait racheté l'usine du 7e arrondissement au groupe FagorBrandt. Son objectif : une réindustrialisation du site via le développement de nouvelles activités. La production de petits véhicules utilitaires électriques devaient remplacer progressivement la fabrication des lave-linge. Mais avec le dépôt de bilan du groupe Fagor, la situation est devenue critique pour l'usine lyonnaise.  En décembre dernier, la direction de SITL a déclaré ne pas être en mesure de verser les salaires du mois.