• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Clermont Foot: le mystère Helena Costa

Helena Costa, 36 ans, devait être la première femme à entraîner une équipe professionnelle masculine de football en France, mais elle a remis sa démission la veille de la reprise du Clermont Foot, sans donner d'explication compréhensible durant la conférence de presse (24/06/2014) / © AFP PHOTO / JEAN-PHILIPPE KSIAZEK
Helena Costa, 36 ans, devait être la première femme à entraîner une équipe professionnelle masculine de football en France, mais elle a remis sa démission la veille de la reprise du Clermont Foot, sans donner d'explication compréhensible durant la conférence de presse (24/06/2014) / © AFP PHOTO / JEAN-PHILIPPE KSIAZEK

Mardi matin, au stade Montpied, la désormais ex-future entraîneur du Clermont Foot, Helena Costa, s'est exprimée quelques minutes devant la presse pour expliquer son choix de renoncer à ses fonctions. Des explications qui n'ont convaincu personne.

Par Stéphane Moccozet

Pourquoi Helena Costa a-t-elle démissionné du Clermont Foot moins de 24 heures avant la reprise de l'entraînement ? Pour couper court à toutes les hypothèses, les journalistes et même les supporters clermontois présents mardi matin au stade Montpied attendaient que la conférence de presse tenue par la Portugaise apporte des réponses claires. Le moins que l'on puisse dire, c'est que tout le monde est resté sur sa faim. On n'est pas plus avancés après qu'on ne l'était avant.
 
Helena Costa s'est présentée seule devant les caméras, peu après 9h30. Maîtrisant mal la langue française, c'est en anglais qu'elle a présenté les raisons qui l'ont menée à prendre cette décision irrévocable la veille. Mais en fait, elle n'a répondu à aucune interrogation et les raisons réelles de son départ demeurent un mystère. "C'est ma décision", insiste Helena Costa, "le président sait". "The president knows", une phrase laconique répétée à plusieurs reprises quand la presse revient à la charge sur les motivations d'un tel revirement. Elle n'en dira pas plus. En tout juste cinq minutes, Helena Costa a pris le temps de ne rien dire et elle est repartie, seule.
 

The president knows. – Helena Costa

Puisque "le président sait", tout le monde s'est alors tourné vers Claude Michy pour lui demander un partage du savoir. Problème: à l'écouter, l'homme fort du Clermont Foot n'en sait pas plus. "Je ne suis pas le premier homme quitté par une femme", ironise-t-il. Quant aux raisons invoquées par Helena Costa au moment de remettre sa démission, elles sont "futiles mais il n'y a rien de sérieux" selon Claude Michy. La rumeur faisait état de tension avec Olivier Chavanon, le conseiller technique du Clermont Foot: "si elle s'était fritée avec quelqu'un, je vous le dirais mais ce n'est pas le cas" poursuit-il reconnaissant un possible problème de communication plus sur la forme que sur le fond entre les deux parties.
 
Une femme peut en cacher une autre…
 
Sans être capable de l'expliquer, Claude Michy pense que celle qu'il avait choisie pour succéder à Régis Brouard "a un problème de confiance qui s'est installé". Le président du Clermont Foot a le sentiment que la femme qu'il a rencontrée au moment du choix et celle qui est arrivée au club n'était pas la même. Pourtant, il ne regrette pas son choix et, à l'écouter, une femme pourrait bien entraîner son équipe première la saison prochaine. En apprenant la nouvelle hier, il a "pris un coup sur la gueule" et il est parti faire du vélo "pour se vider la tête". A son retour, il a découvert 45 offres de service pour son poste vacant d'entraîneur mais c'est une femme qu'il a appelée.
 

Je pense que les joueurs sont déçus parce qu'ils avaient envie de cette aventure et j'ai le sentiment qu'on leur a volé leur aventure. On va essayer de ne pas les décevoir. – Claude Michy


Lors de sa conférence de presse, Claude Michy a dit qu'il n'avait pas la prétention de vouloir changer le monde, tout au plus de faire bouger les lignes. Et l'idée de confier une équipe de footballeurs professionnels à une femme est toujours dans sa tête, l'épisode Costa n'a, semble-t-il, pas eu raison de sa volonté. "Je pense que les joueurs sont déçus parce qu'ils avaient envie de cette aventure et j'ai le sentiment qu'on leur a volé leur aventure", dit-il avant d'ajouter, mystérieusement, "on va essayer de ne pas les décevoir".
Selon l'Equipe, c'est la Française Corinne Diacre qui aurait été contactée par le Clermont Foot. Ancienne joueuse internationale, elle a cumulé 121 sélections avec l'équipe de France entre 1993 et 2005, elle a obtenu le DEPF (diplôme d’entraîneur professionnel de football) en mai dernier.
Helena Costa: "C'est ma décision"

Claude Michy: "pas d'explication rationnelle"
Extrait de la conférence de presse de Claude Michy, président du Clermont Foot, le 24 juin 2014.

 

Sonia Souid "en colère"

Sonia Souid, l'agent clermontois d'Helena Costa qui avait suggéré à Claude Michy l'idée de nommer une femme au poste d'entraîneur du Clermont Foot, a avoué lors de cette même conférence de presse être "en colère" contre la Portugaise. Evoquant la discussion que le président clermontois et elle ont eu la veille avec la technicienne, elle dit: "on avait un mur en face de nous". "J'ai connu une Helena Costa sûre d'elle, sûre de ses compétences, je ne l'ai pas reconnue hier" poursuit-elle en jugeant sa décision "égoïste", "elle ne pouvait pas être plus soutenue, Claude Michy et Olivier Chavanon ont tout fait pour la mettre à l'aise".

A lire aussi

Sur le même sujet

La 7e Symphonie de Beethoven en direct depuis le Festival de la Chaise-Dieu

Les + Lus