Du sport après un cancer hormono-dépendant

Parce que des études ont prouvé l'intérêt du sport dans le processus de guérison, le CRCRL (centre de réadaptation cardio-vasculaire de la Loire) à St-Priest-en-Jarez en a fait sa mission depuis 2 ans: il propose aux patientes une prise en charge globale qui fait la part belle à l'activité physique.

© France 3 RA


durée de la vidéo: 02 min 37
Du sport après un cancer hormono-dépendant

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé