• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Triple champion d'Europe, le perchiste Renaud Lavillenie rêve à de nouveaux titres

Le perchiste clermontois n'est pas parvenu à dépasser les 5,90 mètres. Mais son objectif de devenir une nouvelle fois champion d'Europe a été atteint. / © France Télévisions
Le perchiste clermontois n'est pas parvenu à dépasser les 5,90 mètres. Mais son objectif de devenir une nouvelle fois champion d'Europe a été atteint. / © France Télévisions

Samedi 16 août, à Zurich (Suisse), Renaud Lavillenie a décroché son troisième titre consécutif de champion d'Europe de saut à la perche. Le clermontois rêve désormais à un titre en particulier : champion du monde en extérieur. Titre qu'il n'a jamais décroché jusqu'à présent.

Par Sébastien Kerroux

Il n'aura eu besoin de franchir que deux barres. La première à 5,65 mètres puis à 5,80 mètres. Deux paliers franchis dès le premier essai. Rapidement seul en compétition, Renaud Lavillenie a continué le concours pour franchir 5,90 mètres, au deuxième essai. Malheureusement, Renaud Lavillenie échouera par trois fois à 6,01 mètres, palier qui lui aurait permis de signer un nouveau record dans ces championnats d'Europe de saut à la perche.

Le perchiste clermontois, interrogé samedi soir sur France 3, avoue ressentir une petite "frustration" de ne pas avoir réussi à franchir les 6,01 mètres. Il accuse des conditions météo, en particulier le vent, plutôt défavorables : "les conditions n'étaient pas trop évidentes. Le vent s'est un peu mêlé de la partie, ce qui m'a empêché de faire 6 mètres".  Toutefois,  son objectif pour ces championnats d'Europe a été atteint. L'objectif était avant tout de décrocher ce troisième titre, beaucoup plus que de signer un nouveau record.

Objectif : champion du monde en extérieur

En devenant pour la troisième fois consécutive champion d'Europe de saut à la perche, Lavillenie devient le deuxième perchiste de l'histoire à décrocher trois titres européens consécutifs, après l'Allemand Wolfgang Nordwig (1966, 1969, 1971).

Désormais, le perchiste clermontois rêve non seulement de décrocher une nouvelle médaille d'or aux Jeux Olympiques de Rio en 2016, mais aussi et surtout au titre de champion du monde de saut à la perche en extérieur. Un titre qu'il n'est jamais parvenu à décrocher. En 2013, à Moscou, Renaud Lavillenie avait en effet été battu - au nombre d'essais - par l'allemand Raphael Holzdeppe, alors qu'ils avaient tous les deux réussi à franchir la barre de 5,89 mètres. La revanche aura lieu du 22 au 30 août 2015 à Pékin.

De nouveaux défis pour Renaud Lavillenie
Renaud Lavillenie interrogé dans le JT du 19/20 de France 3, le 16 août 2014.



A lire aussi

Sur le même sujet

Une danseuse de cabaret retrouvée morte à Taluyers, dans le Rhône, rappel des faits

Les + Lus