Grand stade : soutien à l'agriculteur exproprié

Les agriculteurs réclament une emprise minimum du chantier sur des terrains à vocation agricole. / © Julien Sauvadon, France 3 Rhône-Alpes
Les agriculteurs réclament une emprise minimum du chantier sur des terrains à vocation agricole. / © Julien Sauvadon, France 3 Rhône-Alpes

Un rassemblement a eu lieu ce lundi matin à Décines, à l'est de Lyon, à l'appel de la Confédération paysanne et de l'association d'opposants "Carton rouge". Les manifestants réclament la suspension des travaux d'accès au futur grand stade de l'O.L. qui empiètent sur une exploitation agricole.

Par Sandra Méallier

Quelques 70 agriculteurs de la région se sont donné rendez-vous à quelques centaines de mètres de l'exploitation agricole située à proximité du chantier du Grand stade, avant de se rendre sur place en cortège.

Ils se mobilisent pour leur collègue Philippe Layat qui conteste l'ordonnance d'expulsion dont il fait l'objet : l'une de ses parcelles, propriété de sa famille depuis 400 ans, est traversée par une future voie d'accès au stade. Sur ce champ, où les travaux ont commencé le 1er septembre dernier, ils vont symboliquement semer du blé.

Il s'agit d'un nouvel épisode dans la guérilla que se livrent partisans et opposants au futur Grand stade de l'Olympique lyonnais : 4 arrêtés concernant la déclaration d'utilité publique ont été annulés par la Cour d'Appel administrative ; suite à un appel du Grand Lyon, le Conseil d’État doit à son tour rendre une décision.

Grand stade : soutien à l'agriculteur exproprié

Les manifestants doivent poursuivent leur action dans l'après-midi devant le siège du Grand Lyon dans le 3è arrondissement.

Le point sur place à midi de Julien Sauvadon :
 

Manif agriculteurs Gd stade


 

OL Land : le projet

Il s'agira d'un complexe sportif de 50 hectares comprenant un stade de 60 000 places, le centre d’entraînement de l’équipe professionnelle, les bureaux du siège d’OL-Groupe, une boutique OL, 7 000 places de stationnement, plusieurs équipements de loisirs et de divertissements dont cent cinquante chambres d’hôtel et 8 000 mètres carrés d’immeubles de bureaux. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus