Particules fines : le retour de la pollution atmosphérique à Lyon

Ce mardi 6 janvier, la pollution aux particules fines fait son retour sur la région. Le niveau Information a été activé sur le bassin lyonnais, le Nord-Isère et la Vallée du Rhône. En cause : une situation atmosphérique propice à l’accumulation des polluants et une reprise de l'activité.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

La vallée de l'Arve est particulièrement touchée, avec des taux de particules PM10 qui pourraient largement dépasser le seuil d’alerte (80 μg/m3) aujourd’hui et demain.

Mercredi 7 janvier, aucune franche amélioration n'est attendue. "La perturbation qui gagne notre région sera sans doute trop atténuée pour permettre une baisse significative des taux. Les mêmes dépassements de seuils sont attendus," indique l'Observatoire Air Rhône-Alpes.  

Mais respirons-nous lors de ces pics de pollution atmosphérique ? Direction la station de prélèvement d'Air Rhône-Alpes, dotée d'appareils de mesure nouvelle génération. Le reportage ci-dessous...

durée de la vidéo : 00h01mn33s
reportage de Y.Marie, C.Banasik et M.Boudet (montage : S.Bouix) - intervenants : Didier Grenier (technicien) / Marie-Blanche Personnaz (Directrice générale Air Rhône-Alpes) - 6/1/15 ©France 3 RA

 

Ce nouvel épisode qui intervient alors que l'Institut de veille sanitaire (INVS) publie ce mardi 6 janvier un rapport concernant la pollution aux particules et le risque de mortalité à court terme. 

>> lire aussi sur francetvinfo.fr : Pollution : des effets dangereux sur la santé