L'ACENAS opposée à la privatisation de l'aéroport Lyon Saint-Exupéry

Les riverains de l'aéroport Lyon Saint-Exupéry sont opposés à sa privatisation. L'Assemblée nationale a donné son feu vert le 12 février dernier. Les riverains redoutent une augmentation du trafic aérien et donc des nuisances accrues. Notamment le bruit et la pollution atmosphérique.

Près de 6 000 riverains ont adhéré à l'ACENAS (association contre l'extension et les nuisances de l'aéroport St-Exupéry). Dans un communiqué publié mardi sur son site, l'association se dit "fermement opposée à la privatisation de l’aéroport de Lyon St Exupéry. Déjà fortement impactée par les pollutions aéroportuaires, la population riveraine craint d’être sacrifiée au profit de sociétés privées internationales." L'association évoque notamment les risques pour la santé des riverains d'aéroports. "Alors que la plupart des aéroports sont fermés la nuit, la plateforme lyonnaise continue d’être un voisin très bruyant pour des milliers de familles, avec des impacts sanitaires avérés." Elle précise : "la privatisation de l’aéroport risque d’aggraver une situation déjà très difficile."

Des représentants de l'association étaient reçus ce mercredi 18 février en préfecture ... 
reportage de N.Elandaloussi et T.Swiderski (montage D.Dumas) - 18/2/15
Intervenants dans le reportage 
1 - Annie Ouillon - Habitante de Grenay
2 - Michel Transy - Porte-parole ACENAS