Cyclopolitain : le réseau “Mon coursier de quartier” se déploie

Cyclopolitain : "Mon coursier de quartier" / © France 3 RA
Cyclopolitain : "Mon coursier de quartier" / © France 3 RA

Il y a près d'un an, Jérôme Lissalde avait lancé son entreprise de coursier de quartier, à Lyon. Au fil des mois, avec son triporteur à assistance électrique, le Cyclopolitain, l'auto-entrepreneur s'est forgé une clientèle. Le concept "Mon coursier de quartier" va se déployer dans tout l'hexagone.

Par dm

Le 5 mai, l'association de microcrédit Adie (l'Association pour le droit à l'initiative économique) et le fabricant de triporteurs Cyclopolitain ont annoncé le lancement d'un réseau de transport de personnes et livraison de petits colis, baptisé "Mon coursier de quartier", dans plusieurs grandes villes françaises. Le déploiement national de cette initiative de micro-franchise solidaire, qui veut permettre à des demandeurs d'emplois n'ayant pas accès au crédit bancaire classique de créer leur propre entreprise, a été décidé après neuf mois de test à Lyon.

Le concept "Mon coursier de quartier" va voir le jour dans plusieurs villes de l’Hexagone : le réseau est en cours de déploiement "à Bordeaux, Toulouse, Nantes, Grenoble, Lille, Chambéry, Annecy et Dijon", ont précisé l'Adie et Cyclopolitain, fabricant de triporteurs à assistance électrique et premier réseau français de vélo-taxis. A terme, le réseau devrait concerner les villes de plus de 35 000 habitants. D’ici cinq ans, "Mon coursier de quartier" devrait recruter 500 nouveaux taxi-livreurs sur l’ensemble du territoire.

Cyclopolitain : le réseau "Mon coursier de quartier" se déploie
reportage D.Pajonk et M.Boudet - Edition locale du Grand Lyon - 6/5/15

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus