30% de sièges supplémentaires et des prix plus compétitifs pour les TGV entre la Suisse et Paris

Image d'illustration. / © IP3 PRESS/MAXPPP
Image d'illustration. / © IP3 PRESS/MAXPPP

TGV Lyria, qui assure les liaisons à grande vitesse entre la France et la Suisse, va renforcer ses liaisons à partir du 15 décembre, avec 30% de sièges en plus et des horaires réguliers.

Par AFP

La compagnie franco-suisse, détenue à 74% par la SNCF et à 26% par les Chemins de fer fédéraux (CFF) helvétiques, va troquer sa flotte actuelle de 21 rames -dont 19 à un seul niveau- contre 15 rames duplex (à deux niveaux), rénovées et offrant du wifi à bord.

Une utilisation plus intensive du matériel doit permettre d'offrir plus de relations entre Paris d'une part et Genève, Lausanne (via Dijon ou via Genève), Bâle et Zurich d'autre part, avec des horaires réguliers.
 

4500 sièges de plus par jour


"Nous augmentons de 30% le nombre de places disponibles, 4.500 sièges de plus par jour, c'est l'équivalent de trente A320", a lancé à des journalistes jeudi le directeur général de Lyria, Fabien Soulet.
 

La liaison directe Paris-Berne est en revanche abandonnée. Les prix seront plus compétitifs, a également promis le responsable. "Ce que nous voulons, c'est qu'il n'y ait plus aucune autre raison de ne pas voyager en train entre la France et la Suisse", a résumé M. Soulet.

Sur le même sujet

Les + Lus