Accident mortel à Saint-Etienne-de-Crossey (Isère) : les conducteurs étaient tous les deux alcoolisés

Dans la nuit du vendredi 11 au samedi 12 octobre, un violent accident impliquant deux voitures causait la mort de deux jeunes de 18 ans. La gendarmerie attendait les résultats toxicologiques des deux conducteurs. Les analyses du jeune homme de 18 ans ont révélé un taux de 2,37 g/l. 

Illustration.
Illustration. © CC Flickr fofie57
Les résultats étaient attendus en début de semaine. Ils sont sans appel. Les deux conducteurs impliqués dans l'accident mortel de Saint-Etienne-de-Crossey, en Isère, dans la nuit de vendredi à samedi 12 octobre sur la RD 520, avaient tous les deux consommés de l'alcool.

2,37 g d'alcool dans le sang


À bord d'une des deux voitures, le chauffeur et le passager arrière, âgés de 18 ans, avaient été tués sur le coup alors qu'en face, les trois occupants - un couple avec un bébé de 14 mois - avaient été légèrement blessés. 

Selon les résultats des analyses toxicologiques, les conducteurs des deux véhicules avaient bu de l'alcool avant de prendre le volant. Les analyses du jeune de 18 ans ont révélé un taux très élevé d'alcool dans le sang : 2,37 g/l. Le second conducteur du véhicule impliqué a laissé apparaître un taux d'alcool bien inférieur : 0,86 g/l.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter