Cet article date de plus de 3 ans

Affaire Maëlys : le suspect entendu dans le cadre de la disparition d'un militaire à Chambéry

Nordahl Lelandais est interrogé dans le cadre de la disparition en avril d'Arthur Noyer, du 13e bataillon de chasseurs-alpins.
Nordahl Lelandais, suspect-clé de l'affaire Maëlys, est entendu ce lundi 18 décembre dans le cadre d'une affaire datant du printemps, selon nos confrères du Dauphiné Libéré

Il a été extrait de sa cellule de la prison de Saint-Quentin Fallavier pour être interrogé par les gendarmes de la section de recherche de Chambéry sur la disparition le 12 avril d'Arthur Noyer, 23 ans, caporal du 13e bataillon de chasseurs alpins (BCA)


Le jeune homme avait disparu après une soirée entre amis. Il avait été vu pour la dernière fois le 12 avril à 4 heures du matin, alors qu'il faisait du stop pour rentrer chez lui. Le parquet de Chambéry avait ouvert une enquête pour enlèvement et séquestration.

On ignore à l'heure actuelle quels sont les liens entre Nordahl Lelandais et cette affaire, ni même s'il est directement impliqué. Joint par téléphone, le parquet de Chambéry n'a pas souhaité communiquer pour le moment. Il a en tout cas confirmé à l'AFP que "la garde à vue de Nordhal Lelandais, sur commission rogatoire du juge d'instruction de Chambéry, a débuté à 10h30".

Depuis son arrestation le 9 septembre, Nordahl Lelandais, lui-même un ancien militaire âgé de 34 ans, nie toute implication dans l'enlèvement de Maëlys, qui a disparu la nuit du 26 au 27 août alors qu'elle assistait à un mariage. L'avocat du suspect, Alain Jakubowitz, n'a pas non plus souhaité s'exprimer sur cette affaire.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
affaire maëlys faits divers