Affaire Romand : un expert-psychiatre l'estime prêt à retrouver la liberté

Pour Daniel Settelen, l'un des psychiatres qui avait examiné Jean-Claude Romand avant son procès, l'homme ne serait plus dangereux. Sa demande de liberté conditionnelle a toutefois été rejetée ce vendredi 8 février.
 


A la suite de la diffusion de l'interview du Dr Settelen, le beau-frère de JC. Romand a souhaité réagir. Ses mots sont repris au bas de cet article. 

Il avait été condamné à la prison à perpétuité pour avoir assassiné cinq membres de sa famille en 1993, sa femme, ses enfants et ses parents. Jean-Claude Romand purge aujourd'hui sa peine à la prison de Saint-Maur, dans l'Indre, et il va y rester.  

Passé 2015, et la fin de la peine dite de sûreté (22 ans), Jean-Claude Romand était en droit demander une libération conditionnelle. La Justice vient finalement de rejeter cette demande présentée en septembre 2018. "En dépit de son parcours d'exécution de peine satisfaisant, les éléments du projet présenté et de sa personnalité ne permettent pas, en l'état, d'assurer un juste équilibre entre le respect des intérêts de la société, des droits des victimes et de la réinsertion du condamné", explique la procureure de la République de Châteauroux, dans un communiqué. 

Celui qui s'était fait passer pour un médecin de l'OMS durant près de 20 ans, et qui vivait dans l'Ain, à Prévessin-Moëns, est toujours derrière les barreaux.

Récit Béatrice Tardy
durée de la vidéo : 00h01mn31s
Rappel des faits et réaction de l'avocat de JC Romand, après le rejet de la demande de libération conditionnelle du meurtrier de l'Ain. ©France 3

L'un des experts psychiatres qui l'avait examiné pendant l'instruction, estime que cette décision n'est pas justifiée.

Le Dr Daniel Settelen pense que Jean-Claude Romand a été victime d'une crise de raptus mélancolique le 9 janvier 1993, mais qu'aujourd'hui "il ne représente aucun danger pour la société" et pourrait donc être remis en liberté.
 
Entretien réalisé par Franck Grassaud et Arnaud Jacques
Daniel Settelen a été l'un des psychiatres qui s'est penché sur Jean-Claude Romand, avant son procès de 1996. Alors que la demande de liberté conditionnelle de Romand vient d'être rejetée, une équipe de France 3 Rhône-Alpes est retournée voir le médecin. ©France 3 Rhône-Alpes


"Ces propos sont choquants!", Emmanuel Crolet 

Après la diffusion de cet interview du Dr Settelen sur France 3 Rhône-Alpes, la famille de la femme de Jean-Claude Romand est sortie de son silence. Son beau-frère, Emmanuel Crolet, qui vit à Albertville, trouve les propos de l'expert "choquants".

"Je me demande ce qu'il cherche à prendre la défense de Romand comme ça (...) M. Settelen n'a pas à s'immiscer dans le débat actuel. C'est un expert, un médecin, ce n'est pas son rôle de dire que les juges ont été influencés par le battage médiatique pour prendre leur décision. Ce sont des propos qu'il ne peut pas tenir, compte tenu de sa position. Il joue le jeu de l'avocat de Romand.

En plus, il parle de ma soeur comme d'une personne naïve, ce que je ne peux pas supporter. C'est comme s'il rendait l'entourage de Romand responsable de ses actes. Il les accuse de ne pas avoir vu, c'est inacceptable."   
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité