Ain. L'alerte sécheresse dans la Dombes à respecter même en période de confinement

Le secteur "Dombes-Certines" en alerte sécheresse. / © Préfecture de l'Ain
Le secteur "Dombes-Certines" en alerte sécheresse. / © Préfecture de l'Ain

L'information pourrait paraître anodine à l'heure du confinement. Au contraire, si le préfet de l'Ain annonce le classement du secteur "Dombes-Certines" en alerte sécheresse, c'est qu'il redoute une utilisation abusive de l'eau en cette période où les habitants restent justement chez eux. 

Par Franck Grassaud


L'automne a été relativement pluvieux dans l'Ain. L'hiver a été très doux et la pluviométrie normale, voire légèrement inférieure à d'habitude sur l'ouest du département. Ces conditions ont toutefois permis une "recharge" rapide de la ressource en eau dans le Pays de Gex et la plaine de l'Ain. Mais la nappe "Dombes-Certines", plus profonde, est restée en dessous d'un niveau souhaitable. La succession d'automnes et d'hivers secs a fait descendre la nappe à un niveau historiquement bas. "La reconstitution du stock d'eau sera long et nécessitera une pluviométrie automnale et hivernale abondante pendant plusieurs années", explique la préfecture dans un communiqué.

En conséquence, après avoir réuni le comité départemental de l'eau, le préfet a décidé de placer le secteur "Dombes-Certines" (eaux souterraines) en situation d'alerte à compter du 1er avril 2020.
 
Comme on sait les habitants chez eux en ce moment, les restrictions sont plus que jamais cruciales. 

Il est par exemple interdit de laver sa voiture à la maison, interdit de remplir totalement une piscine, interdit de laver ses façades, interdit d'arroser son potager entre 9h et 21h, tout comme les pelouses et les massifs du jardin. Les arrosages des golfs et des stades en journée sont aussi sur la liste des interdictions.
Ces mesures ne s'appliquent pas pour les personnes qui ont pu constituer des réserves en eau de pluie. 

 
© Préfecture de l'Ain
© Préfecture de l'Ain

Sur le même sujet

Les + Lus