BASKET. Finale d'Eurocoupe : Bourg-en-Bresse dispute sa première finale européenne contre Paris

L'équipe de basket locale s'apprête à disputer ce soir sa 1ère finale d'Eurocoupe à Paris. Les supporters de la JL Bourg sont dans les starting-blocks, prêts à faire du bruit pour défendre leur club.

Paris et Bourg-en-Bresse s'affrontent à partir de 20h30 ce mardi 9 avril, dans une finale d'Eurocoupe de basket 100% française pour décrocher un premier titre majeur et s'ouvrir les portes de la prestigieuse Euroligue.

Bourg-en-Bresse dispute donc sa première finale européenne, et peut se retourner avec fierté sur les années passées, remonté en première division en 2018. La progression de la "JL" a été plus lente et linéaire mais doit aussi beaucoup à un duo président entraîneur, celui que forme Rémi Desbottesavec Frédéric Fauthoux.

L'ancien meneur de l'Elan béarnais et des Bleus est arrivé dans la Bresse en 2022 et vient de prolonger son bail jusqu'en 2027. Finaliste de la Leaders Cup, demi-finaliste du championnat et huitième de finaliste de l'Eurocoupe pour sa première saison, la "JL" touche du doigt un premier trophée.

Première de son groupe de saison régulière comme Paris, elle ne part ni avec l'avantage du terrain ni avec la faveur des pronostics, face à la série de 17 victoires de Paris, mais compte vendre chèrement sa peau. "On est un peu le Petit Poucet mais on joue parfaitement au basket, on a un groupe sain, qui se la donne, le club est très bien structuré et avance à son rythme" lançait Fauthoux après la qualification pour la finale, la deuxième 100% français de l'Histoire.

"Il ne faut pas que ce match soit une fin en soi. Une finale de Coupe d'Europe, il n'y en a pas beaucoup dans une carrière, donc on doit tout faire pour la gagner", ajoute-t-il. En cas de titre, la suite serait moins tracée pour Bourg-en-Bresse (7,3 millions d'euros de budget), qui ne sait pas encore si elle honorerait sa participation à la coûteuse et énergivore Euroligue. 

Le club (également qualifié pour les play-offs du championnat) n'est, de toute façon, pas désiré sur le long terme par ses organisateurs de la compétition, qui draguent les bassins et les marchés beaucoup plus conséquents. Mais elle compte bien se laisser la possibilité de choisir, selon les mots du président Desbottes "entre la passion et la raison".

Programme de la finale de l'Eurocoupe (disputée au meilleur des trois matches)

  • (Mardi 9 avril à 20h30) Paris - Bourg-en-Bresse
  • (Vendredi 19h30) Bourg-en-Bresse - Paris
  • (Match d'appui si nécessaire - lundi) Paris - Bourg-en-Bresse