Coronavirus. Ain: Oyonnax Rugby récolte 14 000 euros pour le Centre hospitalier du Haut-Bugey

A deux jours de sa clôture, la cagnotte en ligne lancée fin mars par le club de rugby d’Oyonnax fait le plein. Au mardi 7 avril, les joueurs ont réussi à réunir plus de 14 000 euros de dons destinés à soutenir les équipes médicales du Haut-Bugey dans la lutte contre le Covid-19.

La campagne de financement participatif impulsée par "Oyonnax Rugby" prendra fin jeudi 9 avril à midi.
La campagne de financement participatif impulsée par "Oyonnax Rugby" prendra fin jeudi 9 avril à midi. © Capture d'écran Leetchi.com
Ils ont réuni plus de 14 000 euros en seulement treize jours.
Lorsqu’ils ont lancé leur cagnotte de crowdfunding sur Internet, le 26 mars dernier, les joueurs du club professionnel "Oyonnax rugby" ne s’attendaient pas à un tel succès.

"Au début, on s’était fixé un objectif de 5 000 euros, raconte Bilel Taieb, troisième ligne chez les Rouge et noir. Mais très vite, on s’est rendu compte que le compteur montait, montait... Aujourd'hui, on approche les 15 000. C'est énorme pour une ville comme Oyonnax". 

Joe El Abd, directeur sportif du club qui évolue en PRO D2, se réjouit : ​​​​"Nous avons été surpris par l'engouement suscité par la cagnotte. Cela prouve que le public est solidaire du monde médical en cette période difficile". 

En pleine lutte contre le Covid-19, il s’agit de récolter le maximum de dons pour soutenir les équipes soignantes du Centre hospitalier du Haut-Bugey à Oyonnax, mais aussi les agents d’entretien, d’accueil et les services administratifs.


Un geste de grande générosité, selon l’hôpital

"Les professionnels sont très touchés par ces marques de soutien, réagit Aurélien Chabert, directeur du Centre hospitalier du Haut-Bugey. C’est déjà une belle enveloppe qui va permettre de donner plus de bien-être et de confort aux soignants de l’établissement après la crise."

Très sollicités, les équipes soignantes de l'hôpital d'Oyonnax travaillent pour l'instant dans de bonnes conditions. Les services ne sont pas saturés, et le nombre de patients atteints du Covid-19 reste stable. 

Pour le directeur, pas question donc d’utiliser cette cagnotte "pour acheter des seringues ou du matériel que l’on pourrait se procurer grâce à notre budget conséquent de fonctionnement [58 millions d’euros, NDLR]. L’idée, c’est de faire quelque chose de marquant avec. Une action exceptionnelle", poursuit-il. 

Rien de définitif pour l’instant, mais quelques idées émergent. Un arbre de Noël plus étoffé cette année pour les 400 enfants du personnel ? Des dispositifs comme des capsules de détente pour aménager des temps de relaxation pendant les pauses des soignants ? Quoi qu’il en soit, "il faudra que les idées retenues emportent l’adhésion de ceux qui nous ont soutenus", commente-t-il.
 

Participation à un tirage au sort pour les donateurs

Les personnes qui auront fait don de plus de 10 euros seront, en échange, gratifiées d’une participation à un tirage au sort, prévu ce vendredi 10 avril. A la clef : des récompenses qui raviront les fans incontestés du ballon ovale.

Les "Oyomen" ont ainsi mis leurs anciens maillots en jeu. Du XV de la Rose au XV de France, en passant par "Oyo"… Certains joueurs n’ont pas hésité à dédicacer ceux dont la valeur sentimentale dépasse la valeur d’achat.
 
Ce mardi 7 avril, plus de 430 personnes ont déjà participé. Il ne reste désormais plus que quelques heures pour venir en aide aux soignants du Bugey… et espérer remporter ce maillot tricolore porté par le pilier Vincent Debaty lors du duel France-Nouvelle Zélande en 2013.
 Les heureux gagnants devront patienter jusqu'au déconfinement... pour récupérer leur gain. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
oyonnax rugby rugby sport santé société coronavirus solidarité
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter