Coronavirus. Le dépistage du Covid-19 effectif dans 18 EHPAD de l'Ain

La campagne a débuté le 12 avril dans les deux communes de Pont-de-Veyle et de Thoissey. L'Agence Régionale de Santé annonce que le dépistage du Covid-19 est désormais élargi à plus d'une quinzaine d'établissements médico-sociaux de l’Ain. 

La campagne de dépistage du covid-19 chez les personnes vulnérables lancée dans 18 établissements médicaux sociaux de l'Ain par l'Agence régionale de santé. Avril 2020
La campagne de dépistage du covid-19 chez les personnes vulnérables lancée dans 18 établissements médicaux sociaux de l'Ain par l'Agence régionale de santé. Avril 2020 © MaxPPP
La liste des établissements est amenée à évoluer, en fonction des données épidémiologiques sur le territoire. Mais ce dimanche 19 avril, l'ARS d'Auvergne-Rhône-Alpes annonce par communiqué de presse, que la campagne de dépistage du Covid-19 auprès des personnes vulnérables concerne désormais 18 établissements médico-sociaux du département de l'Ain.

En voici la répartition : 

Résultat des tests dans un délai moyen de 48 heures



Objectif de la campagne : tester les résidents et le personnel des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, les EHPAD. Et une fois identifiés les porteurs du coronavirus, il s'agit d'établir un plan d'actions dans l'établissement concerné : 

L'ARS indique que "le personnel dépisté positif sera écarté des résidents et fera l'objet d'un accompagnement adapté. Et l'établissement concerné définira les mesures à prendre afin de contenir, autant que possible, la propagation du virus. Pour cela, il bénéficiera de l’appui des acteurs institutionnels ainsi que celui des équipes mobiles d’hygiène renforcées si besoin. Des espaces de confinement seront identifiés et organisés dans les établissements concernés".
 

200 à 250 analyses par jour 


Pour cette campagne de dépistage du Covid-19 dans les Ehpad de l'Ain, l'ARS compte sur "le laboratoire départemental d’analyses qui sera pleinement opérationnel à compter du 27 avril pour contribuer à cette stratégie de dépistage ciblée. En lien à un laboratoire médical, il sera en mesure de réaliser 200 à 250 analyses par jour. Les laboratoires privés seront également mobilisés".

L'Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes a bâti cette stratégie de dépistage des personnes vulnérables en établissement médico-social avec le Conseil Départemental de l’Ain, et la Direction des établissements support des Groupements hospitaliers de territoire (CHT).

Les premiers tests ont été réalisés depuis le 12 avril 2020 dans un EHPAD de Pont-de-Veyle ainsi que dans un établissement médico-social de Thoissey.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société