La ville de Bourg-en-Bresse (Ain) annule la Fête de la Musique en raison du protocole sanitaire

Si l'Etat autorise la Fête de la Musique, c'est sous contrainte. Interdiction de se rassembler à plus de 10 personnes, de circuler avec une boisson ou de la nourriture etc... Impossible à faire respecter pour la ville de Bourg-en-Bresse, pour qui ces mesures font perdre le sens de cette fête.

Fête de la Musique à Bourg-en-Bresse, le 21 juin 2015
Fête de la Musique à Bourg-en-Bresse, le 21 juin 2015 © Jean-Pierre BALFIN/MAXPPP

"À regret", la ville de Bourg-en-Bresse indique qu'elle annule la Fête de la Musique dans ses rues. Sur son site internet, la municipalité explique que le protocole d'organisation établi par le ministère de la Culture "rend impossible la mise en place du dispositif envisagé".  Elle prend l'exemple de la limitation des regroupements à 10 personnes ou l'interdiction de "concerts impromptus" qui vident cette édition 2021 de son sens. Enfin, la ville se demande comment envisager de faire appliquer l'accès au centre-ville grâce au pass sanitaire, ce qui permettrait d'accueillir plus de 1.000 personnes. Elle n'apporte pas de réponse et jette l'éponge.

Les règles de la Fête de la Musique 2021

Voici les règles à appliquer dans les communes pour la Fête de la Musique le 21 juin prochain qui correspondent à la phase 3 du plan de réouverture:

- Le couvre-feu est fixé à 23h.
- Seules les configurations assises sont autorisées. Cette disposition permettrait de faciliter la gestion de flux et d'éviter les regroupements, toujours limités à 10 personnes, selon le ministère de la Culture.
- La jauge maximale autorisée pour les établissements recevant du public (ERP) en salle ou en plein air doit correspondre à 65 % de la jauge sécurité incendie, dans la limite de 5.000 personnes spectateurs ;
- Le pass sanitaire sera exigé pour tout ERP accueillant plus de 1.000 spectateurs.

Le ministère recommande donc d'organiser les événements uniquement dans des ERP avec un public assis, en respectant les jauges et la ventilation des lieux. En cas de manifestation en plein air, là aussi, le public doit être assis tout en évitant les rassemblements de plus de 10 personnes quand les spectateurs circulent. Enfin, le ministère confirme que "les concerts impromptus des musiciens, notamment amateurs sur la voie publique ne seront pas autorisés".

Ainsi, d'autres villes en France, comme Montargis et Châteaubriant, annulent leur Fête de la Musique à l'instar de Bourg-en-Bresse.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
fête de la musique culture musique covid-19 santé société déconfinement