• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Sécheresse dans l'Ain : la Dombes bientôt en alerte “crise”

La Dombes au plus bas. / © France 3
La Dombes au plus bas. / © France 3

Le préfet de l'Ain s'apprête à promulguer un arrêté sécheresse dit "de crise" pour le secteur Dombes/Certines. C'est le grade d'alerte le plus élevé. D'importantes restrictions vont suivre pour ne pas épuiser la nappe phréatique. En parallèle, les étangs de la Dombes continuent de se vider. 

Par Franck Grassaud


Arnaud Cochet a présidé, ce vendredi 26 juillet au matin, un nouveau comité de vigilance sécheresse avec autour de la table les grands utilisateurs de l'eau, comme les agriculteurs, les principaux gestionnaires de la ressource et les services de l'État concernés. 

Les échanges ont permis de souligner le déficit pluviométrique important observé dans l'Ain: "l'écart est de près de 70% par rapport aux valeurs normales", explique un communiqué.

"L'état des eaux superficielles du département s'est globalement dégradé. Certains cours d'eau se trouvent aujourd'hui dans une situation critique (la Reyssouze, la Chalaronne, la Sereine, la Rivière d'Ain) avec des débits
observés faibles voir nuls. L'état des eaux souterraines est également préoccupant, notamment dans le bassin de gestion "Dombes-Certines"."
 

La Dombes, voire même la Bresse

Dans ce contexte, le préfet envisage dans les jours à venir de durcir les mesures de restrictions d'usages de l'eau déjà en vigueur, notamment avec le placement du bassin de gestion des eaux souterraines (nappes) "Dombes-Certines" au niveau "crise". Ce niveau est également envisagé pour sauver les eaux superficielles (les cours d'eau) de la Bresse et de la Dombes.

"Les restrictions en découlant concerneront particuliers et professionnels et feront l'objet de contrôles. Néanmoins,
en concertation avec le monde agricole, des aménagements permettant de prendre en compte les besoins des récoltes seront prévus selon des modalités qui restent à définir", peut-on lire dans le communiqué. On sait par exemple que le préfet a récemment assoupli les horaires d'arrosage des agriculteurs de la Dombes en les autorisant dès 19h en non plus 21h. 
 

La région aux 1000 étangs... clairsemés

Les célèbres étangs de la Dombes ne dépendent, eux, que de la pluie. Les orages de ces dernières heures ne devraient pas changer leur situation. 1/3 est en assec prévu, c'est à dire qu'ils ne devaient pas être exploités cette année, mais 1/3 est asséché par la sécheresse. Reste 1/3 d'étangs en eau où le niveau baisse inexorablement. 
 
Les exploitants sont particulièrement inquiets. Avec la canicule, -et comme la température de l'eau est montée à plus de 30°C-, la mortalité des poissons est de mise. 

Reportage Franck Grassaud et Maryne Zammit
Dombes. Rencontre avec un exploitant d'étangs
C'est Vincent Gauthier, exploitant dans la Dombes qui nous parle de la sécheresse au pays des 1000 étangs. - France 3

A lire aussi

Sur le même sujet

La rentrée de G.Collomb et D.Kimelfeld s'est bien passée !

Les + Lus