Trafic de stupéfiants à Bourg-en-Bresse : 7 personnes mises en examen

La saisie des produits stupéfiants et des armes. / © Police Nationale
La saisie des produits stupéfiants et des armes. / © Police Nationale

Une semaine après une importante opération de police menée dans le quartier du Pont des Chèvres à Bourg-en-Bresse, on apprend que sept personnes ont été mises en examen, parmi elles quatre ont été incarcérées. 

Par Franck Grassaud

Le 9 décembre dernier au petit matin, plus de 70 policiers étaient engagés à Bourg-en-Bresse afin d'interpeller plusieurs individus impliqués dans un large trafic de stupéfiants alimentant l'agglomération. Les forces de l'ordre étaient intervenues sur commission rogatoire. Sur la dizaine de personnes arrêtées, deux ont été laissées libres, trois ont fait l'objet d'une mise en examen et placées sous contrôle judiciaire, les quatre autres ont pris la direction de la prison dans la foulée. Sur place, des armes ont été saisies ainsi que 20.000 euros et environ 2kg de cannabis et dérivés.  

"Je ne peux pas dire grand chose comme l'instruction est toujours en cours, je peux simplement vous dire que la population du Pont des Chèvres a fait part de son soulagement à nos agents après l'opération. La qualité de vie s'était particulièrement dégradée dans ce quartier avec un tel trafic", explique le commissaire Yves Cellier qui ne manque pas de saluer le travail de la brigade des stupéfiants de la Sûreté départementale pour une affaire "digne de la PJ".  

Depuis plusieurs mois en effet, les enquêteurs observaient attentivement les allées et venues au Pont des Chèvres. De l'après-midi jusqu'à tard le soir, les produits stupéfiants étaient "commercialisés" et devaient sûrement rapporter plusieurs milliers d'euros par jour. Devant l'ampleur du trafic, le parquet a saisi un juge d'instruction, ce qui a entraîné une mobilisation plus importante sur le terrain. L'approvisionnement à l'étranger a été tracé et les rôles de chacun ont pu être établis donnant un organigramme précis, un élément crucial dans ce type d'enquête. A ce stade, on évoque un réseau comparable à ceux qui sévissent en région parisienne. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus