Une cyberattaque vise le principal centre hospitalier de l'Ain : continuité des soins assurée

Le centre hospitalier de Bourg-en-Bresse a été victime d'une cyberattaque au lendemain du week-end de Pâques. La direction de l'établissement se veut rassurante.

La cyberattaque a été menée dans la nuit du 10 au 11 avril 2023. La cible : le centre hospitalier de Bourg-en-Bresse, principal établissement de santé du département de l'Ain, qui "a subi une intrusion dans son système d'information" indique la direction. Les activités de soins sont maintenues, l'attaque impacte encore aujourd'hui, 13 avril, le système de messagerie et les échanges de mail en interne.

Des investigations en cours

La cyberattaque a été détectée grâce à l'astreinte du service informatique qui a détecté "des mouvements anormaux sur le réseau dans la nuit du 10 au 11 avril", raconte Frédéric Labro Gouby. Immédiatement, la décision est prise afin "d'isoler le système pour protéger nos informations et nos partenaires", poursuit la directrice du centre hospitalier.

L'agence nationale de la sécurité des systèmes d'information a été alertée. Depuis mardi, une société spécialisée est chargée d'établir le diagnostic des atteintes réelles au système d'information de l'établissement, et revenir "à la normale sous un délai encore non défini."

La continuité des soins totalement assurée

La cyberattaque n'a pas d'impact sur l'accueil des patients. L'ensemble des activités de l'hôpital sont assurées. "Consultations, maternité, bloc opératoire, urgences, tout fonctionne" rassurer Frédérique Labro Gouby.

Seul petit souci : l'imagerie médicale dont les hôpitaux sont de gros consommateurs. Et pour éviter que trop de patients attendent d'y avoir accès, la direction du centre hospitalier a décidé d'appliquer la procédure spécifique d'accueil des urgences. Actuellement mis en place la nuit, le dispositif prévoit de ne prendre en charge que les urgences vitales et de réorienter les patients qui ne nécessitent pas de consultation immédiate par un urgentiste.

Pour contacter l'ensemble des établissements placés sous la direction commune du centre hospitalier, privilégiez le téléphone, "les adresses mails ayant été désactivées" pour le moment.

  • CH Bourg en Bresse : 04 74 45 46 47
  • CH Hauteville : 04 74 40 80 00
  • CH Pont de Vaux : 03 85 30 80 00
  • Ehpad de Montrevel : 04 74 30 82 66
  • Ehpad de Coligny : 04 74 30 10 56
  • Ehpad du Cerdon : 04 74 39 93 17
  • CH Meximieux : 04 74 61 01 77

Pas de demande de rançon

"Il n'y a pas eu de demande de rançon" à la suite de cette cyberattaque, nous assure la direction du centre hospitalier. Les établissements de santé en sont régulièrement la cible. "La question n'est pas de savoir si on peut être touché, mais quand la cyberattaque va arriver" explique d'ailleurs Frédérique Labro Gouby.

Les équipes des établissements hospitaliers sont d'ailleurs formées et accompagnées pour faire face à ce type de crise et définir en peu de temps les protocoles à suivre. Hasard du calendrier, un exercice avait eu lieu il y a 15 jours à Bourg-en-Bresse.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité