Après une cérémonie pleine de suspens, Esther Coutin Miss Rhône-Alpes s’est hissée dans le top 15 du concours de beauté. Sur scène, elle a su faire rayonner notre région et ses talents. Une de ses robes tout droit sortie de l’atelier d’une jeune aindinoise.

 

Une robe « made in Ain ». A seulement 19 ans, Eloise Liébaud étudiante en école de mode à Lyon, a imaginé une robe portée par Miss Rhône-Alpes lors du concours de beauté ce samedi 17 décembre.

Si Esther Coutin, Miss Rhône-Alpes, n’est pas aindinoise, le département était bien représenté au concours Miss France.

Une robe inspirée du monastère royal de Brou

 

La jeune Burgienne a remporté cette année le concours organisé par le comité. Avec une règle à respecter : concevoir une tenue à l’image de la région de la miss. La créatrice a donc choisi le monument emblématique de sa ville natale : le monastère royal de Brou.

 

« Je dirai qu’elle est assez structurée, ce qui rappelle du coup les formes et volumes qu’il y a sur le toit. L’aspect architectural, c’est ce qu’on peut retrouver sur le corset. Du coup, je ne me suis pas inspirée que de la structure, mais de tout le bâtiment en général et son histoire avec en référence Marguerite d’Autriche ».

 

"J’ai pu représenter le savoir-faire de la région"

 

Au compteur, des centaines d’heures de travail sur son temps libre et à ses propres frais. Mais peu importe. C’est l’aventure et l’expérience qui comptent pour elle.

« Déjà, c’est assez spécial parce qu’on habille des Miss qui ont l’habitude d’être habillées et du détail. Et surtout, c’est le vrai monde du travail. Celui du costume, je ne le connaissais pas et c’est assez délicat. J’ai pu travailler la soie et franchement, je trouve que c’est une chance. Et surtout, j’ai pu représenter le savoir-faire de la région », assure Eloïse.

 

Eloïse, 19 ans, déjà créatrice de talent. Avec à son palmarès une robe vue par des millions de Françaises et Français.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité