Tour de l'Ain : Bernard Hinault salue la qualité de la course et des équipes

Publié le
Écrit par T. Fourmy

Le champion cycliste a suivi l'oeil très affuté les performances des équipes pour cette première journée entre Châtillon-sur-Chalaronne et Val Revermont.

Bernard Hinault a suivi la première étape du Tour de l'Ain entre Châtillon-sur-Chalaronne et Val Revermont. Il a apprécié la prestation des coureurs. "J'ai trouvé que c'était une étape intéressante parce qu'il y a eu de la bagarre dès le départ. Quand on voit la moyenne sur les 2 premières heures, c'était exceptionnel, même si le vent a contribué," sourit-il.

Derrière, il y a eu les échappées. Les coureurs se sont super bien battus jusque dans la dernière bosse et là, bien sûr, les sprinteurs ont fait rouler leurs équipes. On a eu un final exceptionnel avec l'équipe de Julian Alaphilippe, qui a bien bossé et qui se fait battre pour 10 mètres ! Il aurait peut-être fallu partir 10 mètres plus tard", conclut le champion en souriant.

Le final était emballant, on voit un beau sprint sans chute et sans bousculade. Quand on aime le vélo, on apprécie énormément.

Bernard Hinault

Et demain ?

Bernard Hinault connait le tracé de la deuxième étape Saint-Vulbas et Lagnieu et bien sur le talent qu'il faut pour l'emporter. Il nous avertit "Tous les coureurs qui étaient là aujourd'hui ne seront pas là demain, ça c'est sûr et certain. Lequel sera le meilleur grimpeur ? On a un coureur comme Bissegger qui a fait un super numéro, qui est un bon. Il y a aussi Guillaume Martin qui ne s'est pas montré aujourd'hui mais c'est une course pour lui donc normalement ça devrait pas mal se passer".

et Julian Alaphilippe ?

Sur celui qui cristallise l'attention du public, avec son double titre de champion du monde, Bernard Hinault reste prudent. "Julian Alaphilippe est plutôt, à mon avis dans une idée de se préparer pour le championnat du monde qui aura lieu au mois de septembre. Il n' a eu pas eu de chance depuis le début de saison. Il est tombé plusieurs fois, il s'est fait vraiment très mal en Belgique. Et puis il manque de compétition donc il va faire des efforts très importants en vue de du Tour d'Espagne et aussi du championnat du monde qui est derrière."

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité