Alain Guézou, président de RSA 38, de Grenoble à L'Elysée

Alain Guézou / © France 3 Alpes
Alain Guézou / © France 3 Alpes

A l'Elysée, la ministre déléguée à la lutte contre l'exclusion a rencontré Alain Guézou, président de l'association RSA 38. Parti de Grenoble, cet allocataire du RSA est arrivé à pied à Paris après avoir parcouru 612 kilomètres.

Par France 3 Alpes

Il préside la seule association de défense des allocataires du RSA en France, Alain Guézou a été reçu à l'Elysée ce mercredi 28 août. Là, Marie-Arlette Carlotti l'attendait. Un rendez-vous durement gagné. Pour que le symbole l'emporte sur les clichés, Alain Guézou, 56 ans, a marché, marché... pendant 22 jours jusqu'à la capitale, pour prouver que les allocataires savent se bouger, en guise de clin d'oeil aussi au chef de l'Etat qui, lors de sa campagne, disait qu'il ne laisserait personne au bord de la route. 

Son parcours, il l'a mené pour dénoncer les dysfonctionnements du RSA. Il souhaite que l'on remette tout à plat et veut surtout que des allocataires participent au débat. Pour lui, le RSA est une chance, "sinon des gens comme moi seraient à la rue", mais il estime qu'il n'est plus adapté. Prenons l'exemple de la retraite, "quand on est au RSA, explique Alain Guézou, on ne cotise pas pour notre retraite. Ce sont des trimestres qui ne comptent pas. Moi qui ai 56 ans, qui serai dans dix ans à la retraite, je suis condamné à vivre des minima sociaux jusqu'à ma mort!". 

DMCloud:99915
Alain Guézou à l'Elysée

Une arrivée à Paris hautement médiatisée


Alain Guézou sur France Inter

>>> Lire aussi, article de l'Express

A lire aussi

Sur le même sujet

L'interview d'Alexis Pinturault à la veille de la Coupe du monde de ski à Sölden

Les + Lus