Alleyras (43) : Cinq mois après les éboulements, la route et la ligne ferroviaire sont toujours fermées

A Alleyras (43), la route départementale 40 est bloquée depuis trois mois.
A Alleyras (43), la route départementale 40 est bloquée depuis trois mois.

En mars et avril 2015, la commune d'Alleyras (Haute-Loire) a été victime de deux éboulements sur la RD40 ainsi que sur la voie ferrée, ce qui a entraîné leur fermeture. Cinq mois après, aucune évolution. Le collectif des usagers des transports du Haut-Allier manifestera le 5 août son ras-le-bol.

Par Sébastien Kerroux

Cinq mois après les éboulements qui ont eu lieu au Pont d'Alleyras (Haute-Loire), les travaux de sécurisation et le déblaiement de plusieurs tonnes de roches n'ont toujours pas été réalisés. La raison ? Un litige sans fin entre le département de la Haute-Loire et WWF au sujet du financement des opérations de sécurisation du site. Si le département est responsable de la voierie, l'association de protection de la nature est de son côté propriétaire des terrains.

Le 25 juillet dernier, le département a fait savoir qu'il avait mandaté un huissier de justice afin que WWF mette en oeuvre des "solutions techniques" afin de sécuriser le site. Quelques jours plus tard, WWF donne sa réponse à travers un communiqué.

L'association indique qu'elle a déjà engagé des frais importants - suite au premier éboulement daté du 23 mars - pour permettre au Département d'engager des travaux de sécurisation en amont de la RD40..."bien que sa responsabilité ne soit pas établie" précise l'association. Toujours dans le même communiqué, WWF ajoute qu'elle a financé à hauteur de 35 000 euros  l'étude de risques réalisée à la demande du Département.

Selon WWF, ce n'est pas à elle "commander ou de procéder à la mise en oeuvre des solutions préalables au déblaiement de la route" mais bel et bien au Département. En somme, le Conseil Départemental de Haute-Loire serait donc seul responsable de la situation dans laquelle se trouve actuellement les usagers.

Pont d'Alleyras (43) le point sur la situation
Reportage : Gérard Rivollier et Elodie Brot-Monnier. Montage : Benoît Courtine.

Les habitants excédés

Premières victimes de cet imbroglio juridique et administratif, les usagers du train et de la route qui doivent faire face à la fermeture des deux axes de communication depuis maintenant cinq mois. Pour exprimer leur ras-le-bol et tenter de faire bouger les choses dans le bon sens, le collectif des usagers des transports du Haut-Allier a vu le jour. Le collectif a invité les usagers excédés à se rendre en gare d'Alleyras ce mercredi 5 août pour faire entendre leurs voix. 

 

Une fois entamés, les travaux prendront plusieurs mois


A ce jour, aucun calendrier précis de réalisation des travaux n'a été transmis. Aucune date non plus pour la remise en service des circulations ferroviaires. Les travaux sont néanmoins "prévus". Ils devraient être réalisés en trois étapes et durer plusieurs mois. La première phase consistera à sécuriser la paroi rocheuse. Ensuite, ce sera au tour du déblaiement de la route puis de la voie ferrée. Pour finir la SNCF devra intervenir pour faire des opérations de contrôle de géométrie et de renouvellement de traverses. Pour les usagers, l'attente risque donc d'être encore très longue avant un retour à la normale.

A lire aussi

Sur le même sujet

Thierry Lhermitte évoque le Cantal et son prochain spectacle à Clermont-Ferrand

Les + Lus