Allier : la perception de Hérisson fermera début 2017

© Christian Lamorelle
© Christian Lamorelle

Dans l'Allier, les perceptions d'Huriel, du Mayet-de-Montagne et de Hérisson vont définitivement fermer début 2017. Si une permanence sera assurée une matinée par semaine dans les deux premières communes, ce ne sera pas le cas à Hérisson, où l'on déplore une nouvelle disparition de service public.

Par Valentin Pasquier

A Hérisson dans le département de l’Allier, le centre des finances publiques employait deux personnes. Désormais, pour toute opération, le public et les collectivités devront se rendre à Cérilly, ville située à une vingtaine de kilomètres.
 
Comme à chaque fois qu'on supprime un service en milieu rural, les habitants protestent. « C’est quand même un service public et tous les services publics disparaissent dans les campagnes, fait remarquer une Hérissonnaise. La ruralité, elle est pas rigolote ! »
 
Même s'il regrète de supprimer la perception de sa commune, le maire de Hérisson sait que ce genre de décision est inéluctable. Il positive. « On perd la perception, certes, mais c’est un bâtiment communal qu’on récupère, note Bernard Faureau. Ce sont des locaux neufs qu’on va utiliser pour mettre à disposition du club de troisième âge et des associations sportives. »
 
Désormais, le seul service public présent à Hérisson reste l'agence postale, ouverte tous les jours de semaine, mais uniquement le matin.

 

Les + Lus