Allier : la rivière toujours en crue, amélioration dans le Puy-de-Dôme

La rivière Allier est toujours en crue et se propage désormais vers les secteurs de Moulins où le pic devrait être atteint lundi 15 juin en cours d’après-midi. En amont la tendance est à l’amélioration progressive.
Les eaux boueuses sont le signe d'une rivière en crue.
Les eaux boueuses sont le signe d'une rivière en crue. © Christian Lamorelle - France 3 Auvergne

Le bulletin de vigilance publié dimanche 14 juin à 16 heures par le service Vigicrue indique toujours 3 secteurs sensibles le long de la rivière Allier qui traverse successivement les départements de la Haute-Loire, du Puy-de-Dôme et de l’Allier. Alors qu’aucune pluie significative n’est attendue sur le bassin, la décrue se poursuit sur l’amont de la rivière jusqu’à la hauteur de Brioude.

Vigilance orange entre Alagnon et Dore

Sur ce secteur qui démarre un peu avant Issoire, Vigicrue note que "les niveaux de débordement dommageables ont été franchis samedi aux stations de Coudes, Vic-le-Comte et Limons".

Désormais la décrue est engagée, Limons restant à surveiller car le pic y est attendu pour la fin de dimanche après-midi. Une crue qualifiée de peu fréquente pour la saison, d’ampleur modérée.

Prudence entre Dore et Sioule

La crue de l’Allier et de ses affluents se déplace à présent sur son tronçon compris entre la Dore et la Sioule. Les premiers débordements ont été observés à la fin de la nuit de samedi à dimanche à Saint-Yorre, et la hausse devrait se poursuivre jusqu’en soirée sans atteindre des débordements dommageables estime Vigicrue. Les vannes du pont-barrage de Vichy ont été abaissées samedi matin comme de coutume lorsque le débit dépasse les 500 m3/s. Il pourrait attendre 700 m3/s cette nuit.

L’Allier aval sous surveillance

La crue va maintenant se déplacer vers l’aval. D’abord dans le secteur de Châtel-de-Neuvre qui devrait être atteint par les premiers débordements lundi en cours de matinée et dans l’après-midi, puis il faudra être attentif à la montée des eaux à Moulins au cours de la soirée.

Il est conseillé de se mettre à l’abri, de limiter tout déplacement sauf absolument nécessaire, de se conformer à la signalisation routière et de mettre en protection les biens qui pourraient être inondés ou emportés comme les meubles, les appareils électriques et les produits toxiques. Le prochain bulletin sera publié lundi 16 juin à 10 heures.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
intempéries météo inondations