Allier : une péniche typique du Canal du Berry mise à l'eau après 10 ans de construction

Après 10 ans de construction, la péniche a été mise à l'eau samedi 22 juin à Vallon-en-Sully dans l'Allier. / © A.Rozga / France 3 Auvergne
Après 10 ans de construction, la péniche a été mise à l'eau samedi 22 juin à Vallon-en-Sully dans l'Allier. / © A.Rozga / France 3 Auvergne

Une péniche a été mise à l'eau, samedi 22 juin, sur les berges du Canal du Berry à Vallon-en-Sully dans l'Allier. Il s'agit d'une Flûte du Berry typique du 19e siècle. Une construction portée par une cinquantaine de bénévoles pour faire revivre le canal. 

Par D.Cros

Elle s’appelle Espanola. Elle mesure près de 28 mètres de long, 2 mètres 60 de large et pèse près de 16 tonnes. Cette péniche a été mise à l’eau, samedi 22 juin, à Vallon-en-Sully dans l’Allier. La ville et sa population attendaient avec impatience cet évènement.

Un rêve de 10 ans 

Les curieux étaient nombreux sur les berges à regarder la mise à l’eau de la Flûte Bérrichonne, une péniche typique du Canal de Berry, exacte réplique des embarcations à fond plat du XIXe siècle. Sa construction lancée à l'origine sous la forme de chantier d'insertion a été poursuivie et achevée par des bénévoles passionnés du patrimoine et de l'histoire du Canal. 

C'est le moment tant attendu. Les grues soulèvent l'embarcation. Le premier de ses bâtisseurs retient son souffle et verse quelques larmes. "C’est l’aboutissement d’un rêve de 10 ans" souligne Jacques Lelièvre bénévole de l'AVPF (association pour la valorisation du patrimoine fluvial). Aux aguets, il ajoute : "Je regarde avec précision son comportement. Il faut qu’elle reste linéaire, il ne faut pas qu’elle se contorsionne. Elle doit bien restée droite".

Lors de la mise à l'eau, l'eau investit la cale provoquant quelques frayeurs. "Il y a forcément des inquiétudes, depuis le temps qu’elle est au sec. Quand on met un bateau comme cela à l’eau, il y a de l’eau qui rentre c’est sûr. Il faut un peu de temps pour que le bois s’imprègne d'eau et se resserre. Les fuites vont s’arrêter et se colmater" souligne-t-il.

Une péniche "maison d'itinérance" 

Une cinquantaine de bénévoles a œuvré à la renaissance de la seule Berrichonne en bois de chêne de la forêt de Tronçais. Mais sans canal point de péniche. C'est l'Empereur qui est à l'origine de cette voie d'eau navigable sur 320 kilomètres. Elle a été achevée en 1839 et atteint son apogée en 1900.

A l'avenir, la péniche sera rattachée à une maison de l'itinérance. Un projet porté par son propriétaire la communauté de communes du Val de Cher. "On est au point de départ de la voie verte de l’Allier en direction de Montluçon et à l’arrivée de la voie verte qui descend du Cher, aujourd’hui de Saint-Amand. A terme, on sera entre Tours et Montluçon, sur un axe touristique avec tout le développement que cela entraîne" explique Gérard Ciofolo, Président de la Communauté de communes du Val de Cher.

Déclassé en 1955, le canal de Berry a été construit en grande partie par des prisonniers Espagnols. C’est en leur mémoire que cette flûte du Berry s'appelle "Espanola".
 
Allier : une péniche typique du Canal du Berry mise à l'eau après 10 ans de travail
Une péniche a été mise à l'eau, samedi 22 juin, sur les berges du Canal du Berry à Vallon-en-Sully dans l'Allier. Il s'agit d'une flûte de Berry typique du 19e siècle. Une construction portée par une cinquantaine de bénévoles pour faire revivre le canal de Berry. Intervenants : Jacques Lelièvre bénévole de l'AVPF (association pour la valorisation du patrimoine fluvial), Pierre Lemercier dit "Canalou" fin connaisseur du Canal de Berry et Gérard Ciofolo Président de la Communauté de communes du Val de Cher. - France 3 Auvergne

Sur le même sujet

Les + Lus