Coronavirus : Tino Rossi, Johnny Halliday, Julio Iglesias, un DJ crée une playlist pour les résidents des EHPAD

Pour aider les résidents d’EHPAD à traverser le confinement et la crise du coronavirus COVID 19, un DJ de Montluçon (Allier) a créé une playlist musicale avec des tubes d’autrefois.
Dans l’Allier, un DJ a trouvé comment s’occuper lors du confinement, et traverser la crise sanitaire du coronavirus COVID 19 solidairement. A fond sur les platines…depuis son lit, sa cuisine, son jardin. Privé de festivals et autres lieux de concert, confinement oblige, Kent’s, DJ installé à Montluçon, mixe désormais dans tous les recoins de sa maison. Du « Nu disco » (prononcez new disco), c’est son style. Du disco avec des sonorités d’aujourd’hui. Il a déjà sorti 5 playlists qu’il diffuse sur les réseaux sociaux, les « Coronamix » comme il les appelle. Il s’agit de vidéos où il apparaît en mode décalé-loufoque: des tenues ultra-bariolées ou alors avec presque rien. Dans sa cuisine, le voici devant ses platines avec juste un tablier et une toque de chef. Visiblement, Quentin Barichard de son vrai nom, aime s’amuser.
Coronamix Kitchen Kent's

"C'est un bon moyen de donner le goût de vivre"

Ces loufoqueries ont tapé dans l’oeil de sa voisine, aide-soignante dans un EHPAD à Désertines près de Montluçon. « Un matin, je me suis réveillée en me demandant s’il ne pourrait pas faire un mix des années 30 » raconte Chantal Pacton. « Nos résidents sont tous confinés dans leur chambre, nous vivons des moments difficiles, c’est une idée qui pourrait mettre de la gaieté dans les EHPAD. C’est un bon moyen de donner le goût de vivre. Certains de nos résidents faisaient partie d’une chorale, d’autres dansaient. Nous avons des ateliers chant à la résidence en temps normal. »

"Nos jours heureux"

Voici donc notre DJ de 28 ans renvoyé vers le XXe siècle ! « J’ai une culture musicale assez large mais j’ai dû appeler mon arrière-grand-mère de 86 ans qui vit encore pour qu’elle m’aide un peu », raconte-t-il. « Je suis allé aussi chercher sur internet ». Pendant 60 minutes, DJ Kent’s enchaîne les tubes de Tino Rossi, Dario Moreno, Sylvie Vartan, Johnny Halliday, France Gall sur une playlist joliment nommée « Nos jours heureux ».

"La musique, ça fait revenir les souvenirs, ça donne le sourire" 

« Son travail est magnifique », s’enthousiasme Chantal Pacton, sa voisine aide-soignante. « Il y a passé du temps, ça lui a pris 3 jours entre le décor, le choix des musiques et le déguisement ». Dans la vidéo diffusée sur Facebook, DJ Kent’s, chapeau de paille sur la tête, pantalon à bretelles, met l’ambiance dans un décor vintage, des extraits de films de Charlie Chaplin incrustés dans le miroir d’une armoire. « J’ai pris beaucoup de plaisir à le faire » confie t-il. « Je suis DJ à plein temps, en ce moment, je n’ai plus rien à faire, j’essaye en attendant d’aider les gens en apportant du divertissement. Si ça peut rendre heureux ! La musique, ça fait revenir les souvenirs, ça donne le sourire. »

Une surprise pour les résidents

A l’EHPAD « Le Jardin des Sources » à Désertines, les 80 résidents ne savent pas encore qu’une surprise les attend. « Je vais leur annoncer au fur et à mesure », annonce Delphine Urdician, l’animatrice de la résidence. « Pour respecter le confinement, je vais diffuser la vidéo sur plusieurs semaines par groupe de 2-3 résidents sur la grande télévision de nos petits salons en respectant des distances suffisantes entre les résidents. » Les personnes âgées ne sortent plus de leur chambre depuis de nombreux jours.

"La solitude est dure à encaisser pour eux"

Les distractions sont rares. L’animatrice doit se contenter de passer de chambre en chambre pour des jeux de mémoire ou des lettres à écrire aux familles.  « La solitude est dure à encaisser pour eux, les journées sont longues » poursuit-elle. « Je suis sûre que la vidéo va être accueillie avec beaucoup de joie. Elle va les aider à patienter, à reprendre du tonus. »

Une playlist télechargeable

La playlist « Nos jours heureux » a été mise sur un serveur où elle est téléchargeable. Plusieurs maisons de retraite ont déjà contacté DJ Kent’s pour l’obtenir. « J’ai même reçu un mail depuis Roanne ! Carrément ! » se réjouit-il. « Il y a aussi des particuliers qui la veulent pour leurs parents. » Et pour cela, il suffit de le contacter sur sa page Facebook.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société confinement : envie d'évasion personnes âgées famille solidarité