Election de Miss Allier 2021 : Emilie Maltère couronnée à Moulins

Publié le
Écrit par Solenne Barlot

Emilie Maltère, 21 ans, a été couronnée ce samedi 22 main : élue à l’unanimité, elle est la nouvelle Miss Allier. Avec 3 autres candidates bourbonnaises, elle pourra disputer l’élection de Miss Auvergne, face à 15 autres prétendantes au titre.

La nouvelle miss Allier a été élue ce samedi 22 mai, au Centre National du Costume de Scène de Moulins, et c’est Emilie Maltère, 21 ans, qui a remporté la couronne. Elle est fille au pair aux Etats-Unis et étudiante en marketing dès septembre. Elle mesure 1,74 m. Elle a été élue à l’unanimité : « le jury a fait le classement très rapidement. Tous les critères étaient respectés : bien se présenter, bien répondre aux interviews… On a décidé que tous les critères étaient rassemblés à l’unanimité », explique Patrick Brun, responsable du comité Miss Allier.

4 candidates retenues pour Miss Auvergne

Ont également remporté une écharpe Marine Tavernari, 18 ans, 3ème dauphine, Estelle Pedrosa Miranda, 18 ans, 2ème dauphine et Tiphaine Guerry, 21 ans, 1ère dauphine. Ces 4 candidates pourront prétendre à la couronne de Miss Auvergne et feront partie des 16 candidates dans la course à la couronne le 10 septembre prochain au Puy-en-Velay.

" Ce concours n’est pas passé de mode "

Pour le responsable du comité Miss Allier, le concours n’a rien de ringard : « L’élection de miss est devenue quelque chose en vogue. Il n’y a pas que la partie physique qui compte. Les nouvelles miss élues font partie d’un cadre bien précis où la manière de se présenter, les questions de culture générale mettent en valeur leur personnalité, plus que le physique. Quand on s’inscrit on a l’objectif du concours de Miss France en tête. Dans les candidates, il y a d’ailleurs des jeunes filles qui se présentent pour la 3e fois, ce qui montre qu’elles persévèrent. Elles ont raison car elles prennent confiance sur scène et au moment des interviews. Ce concours n’est pas passé de mode ». Choisie parmi les 10 candidates, Emilie Maltère défendra son département à Miss Auvergne puis, peut-être, à l’élection Miss France.