Moulins : Line Renaud fait don d’une quarantaine de pièces au Centre national du costume de scène

Le Centre national du costume de scène de Moulins a reçu une quarantaine de pièces du vestiaire de la chanteuse et comédienne Line Renaud. Il s’agit de costumes de scène mais aussi d’accessoires et de vêtements personnels.

Line Renaud vient de faire un don prestigieux au CNCS de Moulins.
Line Renaud vient de faire un don prestigieux au CNCS de Moulins. © CNCS

C’est un don prestigieux que vient de recevoir le Centre national du costume de scène de Moulins. Le musée a reçu une quarantaine de pièces issues du vestiaire de la chanteuse et comédienne Line Renaud. On y trouve des costumes de scènes, des accessoires mais aussi des vêtements personnels. Ils viennent enrichir une collection de 10 000 costumes de théâtre, de danse, d’opéra du milieu du XIXe siècle à nos jours. Dans un communiqué publié le 27 mai, Line Renaud confie : « C’est pour moi une grande émotion de donner au Centre national du costume de scène ces tenues qui me rappellent tant de souvenirs heureux. Je les ai longtemps gardées avec moi mais en venant au CNCS voir leurs expositions et tous les costumes si bien mis en valeur et magnifiquement sauvegardés, il m’a paru important de confier les miens à cette institution dont le savoir-faire est rassurant ».

Des costumes qui retracent sa carrière

Après plus de 80 ans de carrière sur scène, au cinéma et à la télévision, connue pour ses nombreux engagements politiques et humanitaires, Line Renaud figure parmi les personnalités les plus populaires dans le paysage médiatique français. Ce don constitué des costumes vient compléter les collections du CNCS et permet d’enrichir un fonds music-hall. Il s’inscrit dans la continuité de précédentes acquisitions de vestiaires de grands interprètes de la chanson conservés par le musée comme Dalida, Jacqueline François, Maurice Chevalier ou Alain Bashung. Les costumes donnés retracent ainsi la carrière de chanteuse et meneuse de revue de Line Renaud à travers quelques-uns de ses rôles célèbres dans le music-hall à Paris ou à Las Vegas, d’autant que ces pièces sont peu présentes dans les collections publiques et qu’il est rare que les artistes les conservent après les spectacles.
 

Cette robe et coiffe de José Vinas ont été portées par Line Renaud pour la revue Plaisirs, au Casino de Paris entre 1959 et 1963.
Cette robe et coiffe de José Vinas ont été portées par Line Renaud pour la revue Plaisirs, au Casino de Paris entre 1959 et 1963. © CNCS / Florent Giffard

Des costumes datés avec précision

Les premières recherches documentaires et iconographiques menées ainsi que les informations transmises par la donatrice permettent d’attribuer relativement facilement les costumes et vêtements à une date et un lieu. Il existe un nombre important de tirages photographiques illustrant la carrière et vie de Line Renaud. Le CNCS a ainsi la chance d’accueillir les tenues portées par l’artiste lors de la revue Plaisirs (1959-1963, reprise Las Vegas 1964-1966), du Dean Martin Show (1966), du Las Vegas show (1974) ou encore dans Folle Amanda (1981) et Pleins feux (1991). Des costumes signés de grands noms de la scène, tels que José de Zamora, Lucien Bertaux, José Vinas, Vicaire, Donald Cardwell…« Après le prêt de ses costumes pour l’exposition “Déshabillez-moi, les costumes de la pop et de la chanson” (2016-2017), Line Renaud a souhaité faire don de ses tenues de scène au CNCS, contribuant ainsi de manière exceptionnelle à l’enrichissement du fonds music-hall des collections du musée. Quarante costumes marquent ainsi son immense carrière de meneuse de Revues au Casino de Paris ou au Dunes de Las Vegas, d’actrice de théâtre jusqu’aux marches du palais du Festival de Cannes… témoignages rares et magnifiques de sa très grande popularité dans le cœur des français ! » indique Delphine Pinasa, directrice du CNCS.
 

Cette jupe et cette cape pailletées de José Vinas ont été portées par Line Renaud, lors du final à Las Vegas en 1968.
Cette jupe et cette cape pailletées de José Vinas ont été portées par Line Renaud, lors du final à Las Vegas en 1968. © CNCS / Florent Giffard

Un vestiaire personnel
 

L’autre pan de la collection illustre quant à lui le vestiaire personnel de l’artiste qu’elle porte à la ville lors des événements publics comme les 75 ans de Loulou Gasté au Paradis Latin en 1983, le 61e Festival de Cannes en 2008 auxquels elle participe en tant qu’invitée ou en tant que vice-présidente du Sidaction avec la tenue portée au Gala du Sidaction en 2011. Des pièces griffées complètent cette garde-robe de couturiers par ailleurs déjà présents dans la collection du CNCS, Pierre Cardin, Carven, Christian Dior, Christian Lacroix. Le CNCS a rouvert ses portes le 20 mai dernier.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musée culture people