L’équipe de France féminine de judo en entraînement au CREPS de Vichy

Du 17 au 26 juillet, l’équipe de France féminine de judo s’entraîne au CREPS de Vichy. Le groupe fait un stage de préparation avant les Masters qui se dérouleront à Budapest début août. L’occasion de découvrir les nouvelles installations inaugurées le mois dernier et d’aller à la rencontre de leurs supporters.

C’est un tatami qu’elles ont découvert, pour la première fois, en début de semaine. Autour de Clarisse Agbegnenou, Romane Dicko ou Amandine Buchard, c’est toute l’Elite du judo féminin et leur staff qui s’entraînent à l’intérieur du nouveau dojo du CREPS, depuis le 17 juillet dans le calme et la quiétude de Vichy. « C’est un environnement pour moi qui est hyper apaisant, hyper relaxant et ça fait du bien, évoque Amandine Buchard, de l’équipe de France de judo, catégorie mi-légers (-52 kg). Quand on droit s’entraîner, on s’entraîne dur, et entre les entraînements, on relâche tout, on décompresse. Je trouve que c’est un super cadre pour s’entraîner dans les meilleures conditions ». « On cherche à chaque fois les meilleurs endroits et les meilleures solutions pour les gains marginaux. Les gains qui vont faire la différence », explique Bastien Puget, directeur technique national adjoint, en charge de la performance.

Les entraînements vont s'enchaîner avant les Jeux olympiques

Sous le regard d’une centaine de supporters, les judokates espèrent préparer au mieux les Masters de Budapest qui démarrent début août. Des supporters qui ont eu l’opportunité d’échanger avec ces championnes multimédaillées. À un an des Jeux olympiques de Paris, le CREPS se réjouit que de nombreuses nations se préparent désormais à Vichy, sur un site totalement modernisé. « A l’heure où on parle, on a l’équipe de France de judo, les Américains en triathlon, explique Jean-Sébastien Laloy, président du conseil d'administration CREPS de Vichy. Durant les 12 mois qui viennent jusqu’aux Jeux olympiques 2024, ça va être un défilé permanent de nations française et étrangères qui vont venir préparer les jeux au CREPS de Vichy ».
Mi-août, un mois après les féminines, c’est l’équipe de France masculine de judo qui prendra ses quartiers à Vichy. 

Propos recueillis par Yoann Dorion