Andyamo propose des itinéraires touristiques 100% accessibles aux PMR

Les deux co-fondateurs d'Andyamo: Marco Petitto et Sébastien Guillon / © Andyamo
Les deux co-fondateurs d'Andyamo: Marco Petitto et Sébastien Guillon / © Andyamo

Pour les personnes à mobilité réduite (PMR), voyager peut vite devenir un casse-tête: les lieux touristiques n'étant pas forcément accessibles. Une société iséroise, Andyamo, veut changer la donne: elle propose des itinéraires touristiques adaptés à tous, à Grenoble et à Annecy. 

Par LC


Ils sont jeunes et ils ont de la suite dans les idées. Début juin 2017, deux amis Marco Petitto et Sébastien Guillon lancent Andyamo. Un site internet qui propose des itinéraires touristiques entièrement accessibles aux personnes à mobilité réduite (PMR), mais également aux seniors et familles se baladant avec des poussettes. 

L'idée leur est venue à la suite d'un séjour à Lyon. Sébastien et Marco, qui est tétraplégique à la suite d'un accident de ski, se rendent compte "de toutes les difficultés et toutes les barrières physiques pour visiter la ville". Ils commencent à faire des recherches sur internet pour trouver des solutions pour voyager "accessible", mais ils se retrouvent face à des "offres très fragmentées. Beaucoup de lieux sont référencés pour les PMR mais il manque énormément d'informations complémentaires: comment se rendre sur place, quelles sont les activités proposées dans la zone, etc."

Andyamo voit alors le jour, avec l'aide de Samantha Mazzei (designer) et Florian Blanchet (web developper). Le site entend proposer un voyage clé en main pour les personnes en situation de handicap. Des itinéraires sont téléchargeables gratuitement sur le site avec une carte interactive, les moyens de transport pour se rendre sur les lieux sont indiqués ainsi que les restaurants, cafés et hôtels accessibles en fauteuil roulant.
 

Exemple d'un itinéraire accessible aux PMR à Grenoble / © Andyamo
Exemple d'un itinéraire accessible aux PMR à Grenoble / © Andyamo


D'ici septembre, une plateforme de réservation en ligne sera disponible sur le site. Les deux associés pourront alors tirer une rémunération de leur activité en prenant une commission aux hébergeurs. 

De nouvelles villes bientôt accessibles

Les amis ne comptent pas s'arrêter là et veulent faire prospérer "leur social business". D'ici le mois d'août, de nouvelles villes feront leur apparition: Vienne, Lyon, Bordeaux, Arcachon et Saint-Sébastien en Espagne. 
Ils proposeront également une offre premium, payante cette fois-ci: du matériel médical adapté pourra être loué aux vacanciers, le site se chargera également de prendre rendez-vous avec des infirmières ou aides auxiliaires pour d'éventuels soins à poursuivre durant le séjour. Des itinéraires entièrement personnalisés seront aussi réservables.

Le succès est-il à la clé? Pas encore selon Sébastien Guillon, mais Andyamo "connaît un fort engouement, et nous espérons que ce n'est que le début. Nous savons que notre site répond à un vrai besoin car il offre un service complet. Les personnes handicapées peuvent retrouver une autonomie complète durant leurs voyages".

Une autonomie qui sera renforcée par une application mobile d'ici la fin de l'année 2017: "ça sera beaucoup plus fluide, tous les lieux seront géolocalisables. Et pour les personnes malentendantes, il y aura une fonctionnalité pour suivre les itinéraires grâce à une version audio."

En italien "andiamo" veut dire "en route!". C'est tout le mal qu'on leur souhaite.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Lyon - L'association ALERTE fête ses 40 ans

Près de chez vous

Les + Lus