"Les anonymes sont traités avec la même attention que Michael Schumacher", selon le CHU de Grenoble

Publié le Mis à jour le
Écrit par Franck Grassaud
Le CHU de Grenoble
Le CHU de Grenoble © France 3 Alpes

Le ballet des hélicoptères des secours en montagne n'a pas cessé aux abords du CHU de Grenoble depuis la prise en charge de Michael Schumacher. Avant que la polémique prenne, le CHU a tenu à préciser que l'ex-pilote est suivi de la même manière qu'un skieur anonyme.

Ce mardi 31 décembre, alors que la conférence de presse dédiée à l'état de santé de l'ex-pilote s'achevait à peine, des skieurs victimes de traumatismes crâniens arrivaient par hélicoptère au CHU de Grenoble. Le Trauma-Centre n'est donc pas happé par son éminent patient. C'est ce qu'a tenu à rappeler le Professeur Payen: "je veux rassurer l'ensemble des patients pris en charge, et qui sont anonymes, ils sont traités avec la même attention, le même engagement thérapeutique que pour Michael Schumacher."


De son côté, le neurochirurgien Gérard Saillant, présent au "titre d'ami" de Michael Schumacher, a aussi expliqué: "lorsque l'on soigne des personnalités, la seul façon pour bien les soigner c'est de faire comme pour tout le monde". "La seule différence qu'il y a, c'est vous", a-t-il ajouté en s'adressant aux journalistes. Des journalistes qui sont de plus en plus nombreux devant le CHU, près d'une centaine, avec désormais des Chinois, des Américains et des correspondants du Monde Arabe qui ont rejoint les Européens.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.