Cet article date de plus de 3 ans

Ardèche : la découverte de la grotte Chauvet racontée par les inventeurs

Pour la première fois en public, après 23 années qui les séparent de la découverte de la grotte Chauvet, les trois inventeurs Jean-Marie Chauvet, Eliette Brunel et Christian Hilaire ont raconté l'histoire incroyable de cette découverte du 18 décembre 1994. Un récit chargé d'émotions.
Eliette Brunel, Christian Hilaire et Jean-Marie Chauvet à la Caverne du Pont d'Arc
Eliette Brunel, Christian Hilaire et Jean-Marie Chauvet à la Caverne du Pont d'Arc © France 3
Un accord historique lie désormais les inventeurs de la grotte Chauvet à la Caverne du Pont d'Arc, l'espace de restitution ouvert au public. Et pour la première fois, les trois inventeurs, Jean Marie Chauvet , Christian Hilaire et Eliette Brunel ont donné une conférence , partageant l' émotion de leur découverte. C'était le 18 décembre 1994. 

Première des conférences sur l'art paléolithique en Europe avec Christian Hilaire, Eliette Brunel et Jean-marie Chauvet
Première des conférences sur l'art paléolithique en Europe avec Christian Hilaire, Eliette Brunel et Jean-marie Chauvet © France 3

Plus de 300 personnes étaient présentes ce samedi 24 février pour assister au récit de la découverte. Principalement des ardéchois du secteur de Vallon-Pont d-Arc mais aussi des visiteurs de la Caverne intéressés pour en savoir plus sur cette grotte. 

Un film de trente minutes de ces premières images filmées en décembre 1994 mettent d'emblée le public sous le coup de l'émotion. L'entrée par ce tout petit boyau auquel il est difficile de s'extraire est comme une sorte d'accouchement dans un autre monde. Un retour en arrière, un bond dans le passé préhistorique ! Les cavités sont si vastes, les concrétions si lumineuses qu'elles nous laissent figés sur place. Le ventre de la matrice est si bien conservée !

Puis, vient le moment des peintures. Les premiers signes, les premières traces, des paumes ocres de mains d'hommes sur les parois. "Ils sont venus " s'écrit Eliette. A ce moment là, la progression prend un sens différent. La découverte revêt alors un caractère historique. Les découvreurs prennent le soin de déplier une bâche noire sur laquelle ils progressent pour ne pas trop écraser de traces.

Le film retranscrit cette progression émotionnelle au fur et à mesure de la découverte des peintures. Des bisons, des ours, des rhinocéros ... plus les inventeurs progressent, plus le bestiaire est grand. L'apothéose intervient au moment de la découverte de la fresque des chevaux. Un spectacle grandiose. On reste bouche bée devant la beauté de ces peintures. 

Après le film, le public a échangé avec les inventeurs. Pour la première fois en public, après 23 ans qui les séparent de la découverte,  ils ont pu faire part de leurs émotions sur cette journée particulière du 18 décembre 1994 et des quelques jours qui ont suivis et qui resteront gravés dans leurs mémoires pour toujours.



En fin de soirée, Jean-Marie Chauvet, Eliette Brunel et Christian Hilaire ont fait part également des conflits qui les ont animés durant toutes ces années. Pour eux, ce sont désormais "des affaires du passé". Ils se disent tournés vers l'avenir en ayant comme point de mire la transmission de leur découverte et de leurs savoirs sur cette grotte dans laquelle se trouve le plus vieux chef d'oeuvre de l'humanité connu à ce jour !

Si vous voulez tout connaître de la grotte Chauvet , depuis sa découverte jusqu'à sa restitution c'est ici ...




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
grotte chauvet culture patrimoine histoire sorties et loisirs